Ce message a été donné à Monique en réponse à cette question qu’elle a posée à nos Frères de Lumière :

- Pour quelle raison ne puis-je pas transmettre des enseignements plus intellectuels pour satisfaire la demande de ceux qui les trouvent un peu simplistes ?

- Bien qu’elles aient toujours été ta plus grande préoccupation depuis que tu canalises pour nous, les questions d’ordre intellectuel ne sont pas pour toi. Elles ne sont pas pour vous non plus car elles ne font pas partie de votre programme d’évolution. Il y a beaucoup d’autres canaux qui pourront le faire et qui pourront aider ceux qui ne fonctionnent ou ne peuvent comprendre qu’au niveau de leur intellect.

En fait ce qui vous est demandé, aussi simple que cela puisse paraître, surtout à notre canal, est beaucoup plus difficile que la simple communication intellectuelle qui réjouit, qui réconforte votre intellect ; lorsque notre canal nous fait cette demande, c’est surtout pour satisfaire la partie d’elle-même où siège son ego.

Comprenez bien qu’il est beaucoup plus difficile d’expliquer clairement avec des mots simples qui vont droit au cœur que de vous exposer certaines théories que vous ne pouvez d’ailleurs pas même vérifier ou de vous entraîner dans telle ou telle direction, ce qui ne vous apporte que des satisfactions superficielles.

Nous vous demandons de faire un travail de compréhension, de vigilance, de lâcher-prise, de maîtrise. Cela est beaucoup plus ardu que le confort spirituel que pourrait donner un autre enseignement.

Nous lui répétons encore ceci : sois simple, transmets tout bonnement ce que nous te disons même si parfois cela te paraît saugrenu ou enfantin. Tu ne peux pas en comprendre le but final. Reste donc simple dans ta transmission, ne cherche pas à donner ce que tu ne pourras jamais donner, cela ne fait pas partie de ton programme de vie, sois seulement un bon transmetteur qui ouvre le cœur au travers de la simplicité et même de la répétition du mot.

Voilà ce que nous voulions dire à notre canal. Même si elle n’en est pas satisfaite, il faudra qu’elle le soit.

 

Nous allons vous conter l’histoire du maître et du pèlerin.

Un pèlerin a entendu parler d’une immense montagne du sommet de laquelle on voit le monde entier et la Lumière, et où l’on arrive réellement à ressentir l’Amour. Il se dirige donc vers cette montagne magique.

Au pied de la montagne, il rencontre un vieux sage et lui demande : "As-tu entendu parler du sommet de la montagne, ce sommet d’où l’on voit tout ? Certains disent que si on y accède on comprend tout, on perçoit l’Amour, on est dans la Lumière ! ".

Le sage répond : "Certes, j’en ai entendu parler ! Le pèlerin lui demande alors : "Peux-tu me dire par où il faut passer ? Je ne vois autour de moi que des grands arbres et une épaisse végétation mais je ne vois même pas le chemin !". Le sage lui dit alors : "Enfonce-toi un peu dans cette nature et tu le découvriras."

Le pèlerin s’approche et découvre effectivement un chemin bordé d’immenses arbres. Il commence à le gravir mais il ne perçoit absolument pas le haut de la montagne car les arbres le lui cachent. Il marche encore et encore, il commence à se demander s’il y a vraiment un sommet. Il se dit cependant : le sage m’a dit qu’il existe mais je ne vois que des arbres et un chemin qui serpente !

Au bout d’un certain temps, il aperçoit un autre sage et lui demande : "As-tu vu le sommet ? Existe-t-il vraiment ? Je ne vois que des arbres et un chemin qui serpente." Le sage lui répond : "Si tu as le courage d’avancer encore et encore, tu atteindras le sommet d’où tu peux percevoir le monde, d’où tu peux percevoir la Lumière, où tu peux vivre l’Amour."

Le pèlerin persiste dans sa montée avec courage, espoir et volonté. Il marche encore et encore et n’aperçoit toujours pas son but. Il monte encore et trouve un autre sage. Il lui dit : "Tu es le troisième sage que je rencontre. Les deux autres m’ont dit que le sommet existe bien mais je ne le vois toujours pas ! Je commence à douter ! Tu vas aussi me dire qu’il y a un sommet où l’on voit le monde, où l’on perçoit la Lumière et où l’on peut ressentir l’Amour Universel ? " Le sage sourit alors et lui dit : "Oui, continue à monter et tu le trouveras."

Le pèlerin continue. Il monte et commence à être très fatigué. Des doutes terribles l’assaillent car il ne voit toujours pas le sommet. Il continue car il croit malgré tout le troisième sage.

Puis il croise un quatrième sage qui lui dit : "Effectivement, le sommet que tu cherches existe ! Continue ton chemin ! Il faut que tu aies du courage et de la persévérance car la route pour l’atteindre est longue ! " Le pèlerin continue. Plus il monte, plus son doute grandit car le sommet est toujours invisible. Il se dit : Cela valait-il la peine que je vive toutes ces difficultés, toutes ces souffrances alors que je ne le discerne toujours pas ? C’est peut-être une illusion, peut-être les sages m’ont-ils menti ?

Il monte encore... entre-temps, deux autres sages lui affirment encore la même chose. Il arrive près du septième sage et lui dit : "Je veux redescendre car je ne trouve toujours pas le sommet ! Je suis maintenant sûr que les autres sages m’ont menti ! Depuis le temps que je chemine, depuis le temps que je souffre, depuis le temps que j’espère, je ne vois toujours pas le sommet ! Existe-t-il véritablement ? "

Et le sage lui dit : "Lève donc les yeux et maintenant tu pourras l’apercevoir !" Le pèlerin lève les yeux. Il l’aperçoit, en effet et constate : "Jusqu’à maintenant, je suis toujours monté la tête baissée. Je ne regardais pas le ciel mais mes pieds ! Si j’avais seulement eu la conscience de lever les yeux vers le ciel, il y a longtemps que j’aurais aperçu le sommet et que je ne me serais pas découragé ! "

Alors avec une volonté, un courage et une force illimités qu’il n’avait encore jamais eus, le pèlerin franchit les derniers mètres avant d’atteindre son but.

Que découvre-t-il là-haut ? Non seulement son propre courage, sa propre volonté, sa propre foi mais il découvre aussi tout l’Amour qu’il a en lui. Ses yeux se portent vers l’extérieur et il découvre le monde à perte de vue, avec ses souffrances, son ignorance, ses joies, avec sa lumière, et il se dit : "De là où je me trouve, je ne vois que ce qui est beau ! Tout ce qui n’est pas Lumière se trouve en bas. Maintenant que j’ai franchi le sommet, je ne pourrai plus voir que la Lumière, que l’Amour, et désormais mon cœur s’ouvrira toujours à cette Lumière et à cet Amour ! Je peux redescendre car ce que j’ai acquis en montant aussi haut est définitif et me permettra de vivre comme je n’ai jamais vécu, de comprendre non seulement la vie mais aussi les hommes. Je sais que dorénavant je pourrai vivre heureux, je sais aussi que je pourrai me placer au bas de la montagne et dire aux pèlerins : "Le sommet existe vraiment, soyez courageux, cheminez et vous verrez la Lumière, vous verrez l’Amour et vous verrez le monde ! "

Si nous vous avons raconté cela, c’est pour vous dire : Courage ! Ce sommet existe vraiment. C’est le sommet de votre idéal, de votre Amour, de votre Paix. Tout ce que vous désirez au plus profond de votre être se trouve en haut de la montagne. Chaque jour, continuez inlassablement le chemin.

Ne faites pas comme le pèlerin, ne regardez pas vos pieds, levez la tête vers la Lumière, vers l’Amour Universel ! Vous pourrez ainsi apercevoir le sommet, vous saurez que vous êtes sur la bonne route, vous saurez que très bientôt vous pourrez acquérir l’Amour et la Paix qui s’y trouvent ! Vous atteindrez le sommet de votre conscience. Chacun d’entre vous est capable de l’atteindre.

Les énergies générées en ce moment par l’humanité sont très lourdes, et même plus que lourdes au moment des fêtes d’Halloween. Il est très difficile pour les humains de s’élever, car beaucoup d’êtres humains, sans s’en rendre compte, honorent totalement les forces de la lumière sombre.

Pendant ces moments très particuliers sur la planète Terre, nous vos Frères de Lumière, devons nous investir encore et encore davantage. Pour faire contre-poids, nous générons d’énormes quantités d’énergie. Nous projetons toutes nos pensées d’Amour vers vous afin qu’elles absorbent et annihilent toutes vos pensées, toutes les pensées qui sont générées par cette fête, toutes ces pensées qui vont renforcer la puissance de la lumière sombre.

Il faut absolument que certaines forces s’équilibrent afin que cette planète continue jusqu’au moment de la transformation de son évolution. S’il y avait un trop grand déséquilibre par rapport à certaines forces, cela pourrait générer une explosion physique de votre monde, c’est pour cela que nous sommes obligés, en permanence, de rétablir l’équilibre.

Pour l’instant nous ne pouvons pas faire pencher la balance complètement de notre côté car il y a beaucoup d’êtres qui doivent encore s’éveiller et que certains évènements doivent encore se produire, mais lorsque le moment sera venu, la bascule aura lieu, dans le sens ascensionnel et non dans le sens destructif.

 

Il faut vous dire en permanence :

Rien ne peut m'atteindre car je suis Amour,
Rien ne peut m'atteindre car je suis Lumière,
Rien ne peut m'atteindre car j'ai en moi la Force de la Source.

Apprenez à ne voir que le plus beau en toute chose,
Aussi bien en vous qu'à l'extérieur de vous,
Car ainsi vous créerez la perfection et la beauté sur votre monde.

Apprendre c'est connaitre,
Connaître c'est évoluer,
Évoluer c'est devenir sage,
Être sage c'est aimer.
Apprendre est la plus belle chose que vous puissiez faire.

L’amour n'est pas un sentiment,
L 'Amour est une énergie
Une énergie qui vous transporte,
Une énergie qui vous donne tous les pouvoirs.

Au travers du rire et de la joie intérieure
Vous pouvez atteindre des niveaux de conscience aussi élevés
Qu'après des moments d'intense méditation.

L'humilité rend heureux.
L'humilité n'est pas s’effacer devant l'autre,
L'humilité c'est laisser s'exprimer l'autre sans dominer.
L'humilité est la porte grande ouverte sur l'Amour Inconditionnel.

La compassion, c’est accepter totalement les autres tels sont.
La compassion, c'est les aider sans qu'ils le sachent.
La compassion c'est demander au Père d'aider les êtres en difficulté.
La compassion c'est le travail constant sur vous-même
Car il se propage automatiquement sur tous ceux qui vous entourent.

Ayez confiance en nous, ayez confiance en vous.
Tout se met en place dans le Plan, tout est parfait,
Même les choses les plus difficiles que vous vivez font partie du Plan Divin
Prévu pour votre transformation, pour la transformation de l’humanité,
Pour la transformation de la Terre et de tout ce qui vit.
 

 

Depuis que la conscience des hommes s’est éveillée, depuis qu’ils ont commencé à intégrer des énergies très puissantes, les hommes ont eu un profond désir de s’associer par affinité pour pouvoir œuvrer beaucoup plus grandement.

Mais si l’homme peut grandement œuvrer pour la Lumière, il peut aussi bien œuvrer grandement pour l’ombre.

Qu’est-ce que l’ombre, qu’est-ce que la Lumière ? Ce sont deux facettes indispensables à la connaissance. Dans ce monde de dualité, de libre arbitre, vous ne pouvez évoluer qu’au travers de ces deux pôles, le pôle de la Lumière et le pôle de l’ombre. Lorsque vous quittez le plan de la troisième dimension, que vous allez sur des plans beaucoup plus subtils, il n’y a plus de dualité, il n’y a plus de libre arbitre (il n’y en a d’ailleurs plus besoin). Il n’y a plus qu’unité.

Pour comprendre ce qui est bien, il faut que vous ayez connaissance de ce qui est mal. Ceux qui servent la lumière sombre n’ont pas l’impression de faire mal car ils sont en harmonie avec cette énergie, ceux qui servent la Lumière sont aussi totalement en harmonie. Alors dans cette troisième dimension, il suffit simplement de choisir vers quoi votre âme est attirée.

Vous n’êtes pas sans savoir que pour l’instant vous êtes encore totalement sous le règne de l’obscurantisme, sous le règne de l’obscurité, sous le règne de l’ignorance. Tout cela est voulu par les forces qui dominent ce monde très momentanément. C’est pour cette raison que nous vous demandons de toujours rester centrés en vous-mêmes et de ne plus quitter la Lumière.

Peu importe si l’on parle de vous, si l’on dit que vous faites partie d’une secte. Votre cœur lui, sait que vous n’adhérez à aucune secte. Une secte est un enfermement. L’enseignement que nous vous donnons est un enseignement de liberté, mais là aussi vous pouvez faire votre choix, vous avez le libre arbitre, vous avez votre discernement, vous devez savoir choisir la liberté ou l’enfermement.

L’enfermement se pare parfois des plus beaux atours pour vous séduire. Alors soyez simplement vigilants. Si vous restez toujours alignés, si vous restez toujours dans la pureté de votre âme, dans une recherche saine, une recherche qui puisse vous mener à la transformation de votre être dans l’Amour Universel, vous ne serez jamais inquiétés et tout passera à côté de vous.

Laissez parler les ignorants, laissez-les s’épuiser à crier stupidement. Ils ne savent pas ce qu’ils disent, ils ne savent pas ce qu’ils font.

Ceux qui crient le plus fort contre les sectes font bien souvent partie de sectes bien plus dangereuses que celles sur lesquelles ils vocifèrent, mais ils ne s’en rendent pas compte, car s’ils s’en rendaient compte, ils n’agiraient pas ainsi. Tout va être balayé rapidement, il n’y aura plus de soucis à se faire.

Que veut dire secte ? Tout simplement groupe d’hommes ayant le même idéal. Depuis que les hommes ont la capacité de prier, de penser, d’aimer, d’agir, ils se sont réunis en groupes car instinctivement, ils ont compris la puissance du groupe, la puissance de l’égrégore, la puissance de l’énergie émanant de ce groupe, que ce soit celle de la Lumière ou de la Lumière sombre.

Nous vous disons simplement ceci : laissez parler les ignorants, tant que leurs yeux ne sont pas ouverts, ils crient et vocifèrent, mais le jour où leurs yeux s’ouvrent, ils comprennent et ils se taisent.

 

Lorsque Jésus a demandé à ses disciples de tout quitter pour le suivre, cela était symbolique et réel à la fois. Il s’est exprimé à une période où les êtres humains du moment étaient totalement englués dans leur ignorance (et cela n’est pas beaucoup mieux à votre époque). Les seules choses qui comptaient pour eux étaient le temporel, la possession de tel ou tel objet, de telle ou telle maison, de tel ou tel petit bout de terre, et ils ne donnaient aucun intérêt ni même une minute de réflexion à tout ce qui pouvait être spirituel. À cette époque-là, ils déléguaient toute la spiritualité aux représentants des Dieux ou de Dieu sur la Terre. La seule préoccupation qu’ils avaient était de pouvoir vivre dans le matériel, dans ce qu’ils connaissaient. Pour tout ce qui était spirituel, ils déléguaient le pouvoir aux prêtres.

Jésus a voulu leur faire comprendre par ses paroles que la seule voie à suivre était la voie spirituelle et que, pour pouvoir accéder à cette voie spirituelle, il fallait absolument qu’ils coupent court avec leur enlisement dans la matière, il fallait qu’ils aient le courage, la confiance et la foi pour pouvoir quitter toutes leurs possessions et tout ce qu’ils connaissaient et qu’ils puissent aller vers l’inconnu. Jésus avait un tel pouvoir attractif que les êtres qui s’éveillaient à cette conscience spirituelle ne doutaient plus et leur choix était très vite fait par rapport à leur engagement spirituel.

Il vous est demandé la même démarche, quoique différente, car la conscience de l’humanité actuelle est totalement différente de celle qu'elle avait il y a deux mille ans. Chaque époque a son niveau de conscience global. Bien évidemment, dans ce niveau de conscience global, s’élèvent des niveaux de conscience supérieurs. Si vous faites la moyenne du niveau de conscience de la planète Terre, vous pourrez vous donner une idée de ce qu’est le niveau de conscience global sur la planète Terre en ce moment. Donc les époques étant différentes, les moyens pour ouvrir l’humanité à la spiritualité étaient évidemment différents.

Je suis projetée très loin dans le temps, il y a un soleil éblouissant, je vois une grande foule assez bruyante, les gens se bousculent. Je ne comprends pas leur langue, cependant je sais ce qu’ils disent. Les mots qui reviennent en permanence sont :"Il est là". Je ne vois rien que cette barrière humaine, je ressens une chaleur écrasante, il y a beaucoup de poussière, beaucoup de bruit. J’essaie de me frayer un chemin au travers de cette foule et je vois devant moi un Être d’une immense bonté. Ce qui est frappant, c’est le calme, la sérénité et l’Amour qui émanent de cet Être. Il lève les bras et d’un seul coup, tout le monde se tait, tout le monde attend. Le silence est profond, le recueillement aussi. Je le vois debout, habillé de blanc, mais ce qui est le plus marquant, c’est la Lumière qui émane de lui. Je m’approche et je vois son visage, un très beau visage, mais sa beauté ne peut être décrite car elle est au-delà de la beauté humaine. La beauté vient de ce qui émane de lui. Tout est silencieux et il me parle, il me dit :

- Tu vois que le temps et l’espace n’existent pas, car tout est relatif. Tu peux venir me rejoindre au moment où j’étais sur Terre, où j’éduquais les hommes. Je voudrais te dire afin que tu puisses le transmettre à tes frères qu’ils peuvent devenir ce que je suis en comprenant simplement ce qu’ils sont.

Il faut qu’ils comprennent que Dieu en eux est la Vie, que Dieu en eux est l’Amour, que c’est Dieu en eux qui accomplit toutes les œuvres, que c’est Dieu en eux qui met la Lumière et l’Amour dans leur cœur, que c’est Dieu en eux qui leur donne la force d’avancer, la force de vivre sur ce monde bien difficile et cependant merveilleux.

Enfant, pourquoi me ressens-tu aussi serein ? Tout simplement parce que je ne crains rien, parce que personne ne peut m’atteindre car entre moi et les êtres il n’y a que l’Amour. Je suscite chez tous les êtres qui sont autour de moi ce qu’il y a de meilleur en eux, je n’ai aucune peur, et cependant certains de ceux qui sont venus m’écouter aujourd’hui voudraient me lapider car ce que je suis les dérange. Cependant, aucune pierre ne m’atteindra, aucune parole ne me blessera parce que je n’ai aucune peur.

La peur attire la peur, alors comme je n’ai que de l’Amour à leur donner, j’attire à moi l’Amour. Mon rayonnement les éclaire et mon Amour les touche au plus profond de leur cœur.

J’ai été comme les hommes de la Terre soumis aux énergies très puissantes de ce monde, j’ai donc vécu certaines souffrances. La plus grande souffrance a été de voir la cruauté chez mes frères, de voir combien ils étaient éloignés de leur Source, de leur propre Divinité, de voir combien ils ignoraient notre Père Divin. Ma plus grande souffrance a été de ne pas pouvoir les aider comme je l’aurais voulu. Je leur ai donné tout ce que je pouvais, tout ce qu’ils pouvaient accepter et comprendre. La petite graine qui a été mise en eux a grandi au travers de multiples expériences, de multiples vies.

Si aujourd’hui je revenais parmi vous, mon discours ne serait plus le même, il serait différent car vous avez grandi et votre compréhension est différente. L’Amour qui serait entre vous et moi serait encore beaucoup plus fort qu’il n’a pu l'être il y a deux mille ans car j’étais obligé de voiler ma puissance d’Amour pour ne pas effrayer les êtres, je donnais ce qu’ils pouvaient recevoir. Maintenant, je donnerais beaucoup plus car les êtres humains sont capables de recevoir beaucoup plus.

Dis à tes frères qu’ils travaillent la confiance, qu’ils travaillent la sérénité, qu’ils travaillent les peurs. Nous les aiderons afin qu’ils puissent mieux se comprendre, afin qu’ils puissent plus vite avancer et être prêts pour le grand moment, ce grand moment qui approche car mon avènement est tout proche maintenant.

Soyez prêts, car si je devais venir demain, si je frappais à la porte de votre cœur, il faudrait que vous puissiez me recevoir, m’ouvrir la porte de votre cœur et m’ouvrir la porte de l’Amour qui demeure en vous.

Lorsque je reviendrai sur ce monde physiquement, je reviendrai dans ma plus grande gloire car je me manifesterai au monde afin que chacun de mes enfants, de mes frères de la Terre puisse me reconnaître, afin que chacun des enfants de ce monde puisse ressentir mon Amour. Il n’y aura aucune contestation possible quant à ce que je suis, les forces de la lumière sombre se plieront devant moi car je les aurai absorbées, anéanties.

Alors vous, mes frères de la Terre, vous que j’ai aimés au-delà de ce que vous pouvez concevoir de l’Amour, travaillez sans relâche, travaillez à la compréhension de votre éveil spirituel.

Comment doit-il se faire ? Il se fera essentiellement par la maîtrise de vos pensées, de vos paroles et de vos actes. Cet éveil spirituel se fera aussi par la maîtrise de vos peurs, par la maîtrise de votre émotionnel. Il se fera aussi grâce à l’aide considérable que je vous donnerai et que vous donneront aussi ponctuellement vos frères de lumière, vos guides. À partir du moment où vous enclenchez le processus de la transformation, celle-ci s’accomplit plus ou moins vite. Il s’accomplit en chacun de vous ainsi qu’en beaucoup d’autres êtres sur la planète Terre qui l’ont enclenché.

Comment pouvez-vous imaginer un Christ Cosmique ? Comment pouvez-vous imaginer un être qui n’a plus besoin de vêtement de matière quel qu’il soit mais qui occasionnellement, pour des missions bien spécifiques, revêt encore un vêtement de matière, un corps physique. Il faut que vous sachiez que pour moi, c’est toujours une grande souffrance mais il n’y a qu’une infime partie de moi qui s’incarne sur les mondes pour des missions bien ponctuelles.

Son énergie est tellement puissante ! Deux visions restent imprimées en moi : la vision de Jésus il y a 2000 ans, et surtout la vision d’un Être d’une lumière tellement éblouissante et tellement immense que rien ne peut la contenir.

Il essaie de me faire comprendre comment il peut venir sur ce monde et sur bien d’autres. Il prend une toute petite partie de son énergie à laquelle il donne une pensée, cette toute petite partie d’énergie peut s’incarner, mais pas forcément au moyen de la naissance, et cette toute petite partie d’énergie est en relation permanente avec la totalité de son être. La pensée de cet Être de Lumière immense est en permanence en relation avec l’être qui s’est manifesté sur ce monde ou sur d’autres mondes. C’est pour cela que des êtres comme lui peuvent s’incarner au même moment dans plusieurs parties de l’Univers. Ils prennent une toute petite partie d’eux-mêmes qu’ils habillent d’un corps (un corps quel qu’il soit d’ailleurs, pas forcément un corps de matière comme le nôtre, un corps adapté aux planètes où ils doivent se manifester).

 

Qu’est-ce qui peut être inacceptable pour l’un et acceptable pour l’autre ? Quand nous vous disons que vous serez obligés d’accepter l’inacceptable, c’est que vous serez mis devant des situations qui vous ébranleront, des situations qui peuvent être des situations personnelles, des voiles qui vous seront enlevés par rapport à vous-mêmes. Vous croyez être à tel ou tel niveau, puis vous vous rendez compte que vous en êtes encore très loin. L’inacceptable peut aussi être en rapport à des situations vécues, des souffrances. Il peut être aussi en rapport à la situation globale de votre monde.

C’est pour cela que nous vous disons : préparez-vous à lâcher prise pour pouvoir être ouverts à toute situation qui se présentera à vous. C’est dans ce sens-là que nous voulons vous faire comprendre que vous serez obligés d’accepter l’inacceptable, parce que plus vous vous révolterez par rapport à des situations qui seront toujours évolutives, plus cela sera difficile.

Sachez que le fait d’accepter l’inacceptable vous projettera toujours sur des plans de conscience plus élevés. Il en sera de même du fait de mieux vous connaître, de mieux vous accepter avec vos limitations, avec les découvertes que vous pourrez faire sur vous-mêmes. Vous mettrez, nous en sommes certains, tout votre courage, toute votre intelligence, afin de les transcender.

Toutes les révélations que vous pourrez avoir sur vous-mêmes vous permettront d’accepter jour après jour l’inacceptable. Ce qui était inacceptable hier ou avant-hier pourra être simplement totalement accepté par rapport à un lâcher-prise et une acceptation totale de telle ou telle situation.

L’inacceptable peut être conçu comme une domination de l’ego, c’est-à-dire que l’ego n’accepte pas telle ou telle situation, tel ou tel reproche, tel ou tel conflit. Alors, automatiquement, cela génère parfois de grandes souffrances.

Nous allons vous donner un exemple, mais cet exemple n’est pas à prendre à la lettre. Imaginez que demain, pour des raisons que nous n’allons pas vous dire puisque ce n’est qu’une fiction, vous soyez tous obligés de laisser ce que vous avez, votre confort, vos habitudes, pour partir à l’aventure dans l’insécurité, dans le froid, dans la faim. Cela s’appelle affronter l’inacceptable.

Ceux qui, dans d’autres pays que le vôtre, avaient des situations confortables et qui à cause de guerres, de conflits, ont tout perdu, se retrouvent non seulement sans rien mais démunis de tout. Ils sont obligés d’accepter l’inacceptable, car plus ils se révoltent, plus ils perdent la capacité de faire face et de trouver des solutions adéquates à leurs problèmes, à leurs drames.

Nous vous citons cet exemple pour vous faire comprendre que l’inacceptable a mille et un visages, et pour pouvoir être prêt à gérer ou dépasser telle ou telle situation, il faut que vous acceptiez au quotidien toutes les expérimentations qui se présentent à vous, qu’elles soient de dualité, de conflit, de blessure d’ego ou d’incompréhension. Tout cela fait partie de la transformation et de la nouvelle force que vous devez acquérir par rapport à des situations possibles, par rapport à l’inacceptable qui sera possible ou probable dans vos vies.

Pour être des êtres forts il faut toujours aller de l’avant, et pour pouvoir aller de l’avant, il ne faut pas vous charger inutilement de fardeaux ou de choses inutiles. Pour pouvoir marcher aisément, il faut être le plus léger possible dans ses mouvements. Cela s’applique à votre corps physique, cela s’applique à vos pensées, à vos états émotionnels et aussi à vos niveaux de conscience.

Lorsque vous faites certaines constatations par rapport à vous-mêmes, lorsque vous vivez certaines situations difficiles dans vos existences, soyez-en heureux, car souvent nous levons certains voiles afin que vous puissiez mieux vous reconnaître, afin que vous puissiez mieux transcender ce qui est encore imparfait en vous.

Sachez aussi que toute situation difficile est comme un tremplin, cela vous projette toujours sur un degré supérieur. Il faut parfois que nous forcions certaines expériences difficiles afin que vous ne vous endormiez pas dans une certaine facilité. Le travail sur vous est pénible et nous le savons bien et c’est pour cela que parfois vous avez des temps de repos et des temps d’action.

Aujourd’hui, mes enfants de la Terre pensent davantage à moi et j’en suis infiniment heureuse. Je ne suis pas heureuse parce que tous mes enfants pensent à moi, je suis heureuse parce qu’une grande partie de mes enfants s’élève, élève son cœur, élève son Amour vers moi et surtout vers la Lumière que je représente.

Tous les enfants de la Terre ne me connaissent pas. Je suis la Mère d’une partie de vos frères. Une partie de vos frères ne me reconnaît pas en tant que Mère, et cependant j’existe pour eux aussi et je les aime autant que je vous aime, même s’ils ne me reconnaissent pas.

L’Amour que je porte aux enfants de la Terre est bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Même si vous ne me reconnaissez pas, même si vous ne me priez pas, même si vous ne demandez jamais mon intervention, vous êtes tous chers à mon cœur de façon égale et je fais pour chacun la même chose, sauf que certains me ressentent davantage car ils croient en moi. Ils ressentent davantage ma présence, cependant j’aime tous les enfants de la Terre de la même façon, ceux qui croient en moi, ceux qui ne croient pas en moi, ceux qui m’ignorent tout simplement. Pour moi, ce sont tous mes enfants.

N’oubliez pas que je suis celle qui aime, que je suis une énergie nécessaire à la transformation des êtres à un moment donné de leur évolution et que je répartirai cette énergie sur ce monde pendant quelque temps encore, je la donnerai avec tout mon Amour à tous les enfants de la Terre.

Il y a l’énergie du Père, il y a mon énergie, il y a aussi l’énergie de mon fils qui est très active en ce moment sur ce monde. En fait, si nous nous activons, c’est pour vous faire grandir en Sagesse et en Amour. Peu importe si vous croyez en nous car nous, nous croyons en vous. Peu importe si vous ne nous sollicitez pas car nous, nous vous aidons. Bien sûr, nous aimerions mieux que vous vous reliiez en conscience à nos énergies, à mon énergie, à l’énergie de mon fils et à l’énergie du Père Créateur de toute chose, ce que vous savez mieux faire car c’est plus impersonnel.

L’important, c’est l’Amour que vous mettez en toute chose, l’important, c’est le dialogue que vous pouvez avoir avec moi comme avec une mère que vous aimez, l’important, c’est que vous sachiez que j’existe et que je suis la même pour tous les hommes, l’important est que vous sachiez que je peux grandement vous aider par mon Amour, par ma présence. J’ai vécu sur ce monde et j’y reviendrai. Pour l’instant, j’agis très efficacement de la sphère de lumière sur laquelle je me trouve très souvent accompagnée de mon fils et de beaucoup d’autres êtres qui travaillent avec nous pour le plus grand bien de la transformation universelle.

Ce que j’ai à demander aux hommes c’est simplement qu’ils prennent conscience de ce qu’ils sont, c’est simplement qu’avec tout leur cœur ils dialoguent avec nous, avec moi leur Mère Divine, avec mon fils, qu’ils aient conscience qu’ils ne sont pas seuls, que nous pouvons les comprendre, les aider et aussi parfois les soulager lorsqu’ils souffrent.

Quoiqu’il arrive sur votre planète sachez que c’est un bien, car chaque jour vous rapproche de moi, chaque jour vous rapproche de ce monde nouveau, de ce monde où vous ressentirez avec une très grande puissance ma présence, ce monde qui sera gouverné par la Lumière, ce monde où tout sera paix, où tout sera sérénité et Amour, ce monde auquel votre cœur croit fermement. Sachez, vous qui êtes mes enfants de la Terre que j’aime tellement, que plus votre cœur désirera aimer, plus votre cœur aura besoin d’Amour, plus je lui en donnerai, plus il en recevra. Que votre cœur soit comme une coupe que vos mains tendent vers moi afin que je le remplisse en permanence !

Que ma lumière éclaire votre âme, que mon Amour emplisse votre cœur et que ma paix vous guide dans la Lumière de la transformation. Vous êtes mes enfants chéris, vous êtes mes enfants de Lumière, je vous bénis et je vous aime.

Il est très important que vous preniez conscience de votre soi Divin car nous vous l’avons dit maintes et maintes fois, vous êtes des êtres de Lumière, des êtres de Lumière qui ne se connaissent pas. Vous connaissez beaucoup plus facilement votre voisin que vous ne vous connaissez vous-même, tout du moins vous avez l’impression de le connaître alors que vous ne vous connaissez pas vous-même.

Il est très important de vous connecter à votre Divinité, c’est même essentiel, mais ce qui est également essentiel, c’est que vous compreniez que vous faites partie du Tout et qu’au travers de votre Divinité vous êtes reliés au Tout, vous êtes reliés à vos guides spirituels, car vous ne pourriez pas appréhender votre Divinité dans la troisième dimension si votre conscience n’était pas suffisamment élevée. Alors, pour vous aider dans votre œuvre de transformation, n’oubliez pas que votre mission la plus importante est de spiritualiser la matière dense, d’abord celle de votre corps, et par votre Amour, de spiritualiser la matière dense de tout ce qui vous entoure.

C’est ainsi que vous ferez monter le plan vibratoire de la planète Terre et de tout ce qui vous entoure, que vous aurez davantage conscience de ce que vous êtes et de votre appartenance au Tout.

Nous vos Frères de Lumière, vos Guides, sommes là pour vous aider à prendre conscience de ce que vous êtes. Nous sommes là en tant qu’éveilleurs, car lorsque votre Partie Divine s’est densifiée dans la matière, elle a été mise comme en sommeil, et c’est tout le travail que nous faisons ensemble, ainsi que tout le travail que vous faites personnellement qui va éveiller de plus en plus votre conscience, la conscience spirituelle et la Divinité en vous.

Donc nous intervenons à ce niveau car tout seuls, vous auriez de grandes difficultés à pouvoir accéder à d’autres niveaux de conscience. Vous n’avez pas conscience du travail que vous accomplissez avec nous, parce que cela n’est pas encore bien ancré en vous.

Vous avez parfois l’impression qu’en travaillant seuls vous allez aussi vite qu’en travaillant avec nous. Nous vous dirons simplement ceci : chacun travaille à son niveau de conscience, chacun travaille avec ses possibilités, mais sachez que notre aide vous est précieuse et que sans nous, vous ne seriez pas encore éveillés de la moitié de ce que vous êtes.

Donc, jusqu’au bout de votre route terrestre vous aurez besoin de nous et nous aurons également besoin de vous pour nous parfaire dans notre chemin évolutif, car le chemin évolutif existe jusqu’au retour définitif à la Source.

Nous sommes vos instructeurs et nous avons aussi nos instructeurs. Cependant, nous avons conscience de notre Divinité, mais nous avons des aides d’êtres encore beaucoup plus évolués que nous. C’est la chaîne à l’infini des Hiérarchies de Connaissance, c’est la chaîne à l’infini des Hiérarchies d’Amour.

La Partie Divine s’est tellement éloignée de la Source pour engranger des connaissances qu’il lui faut une aide précieuse pour retourner vers elle. La Partie Divine s’est endormie dans ses expériences multiples toujours plus denses et c’est vous qui devez l’éveiller, c’est vous qui devez encore l’enrichir de toutes vos expérimentations et elle pourra vous aider en conséquence. Plus elle sera éveillée en vous, plus elle accomplira des miracles. C’est la conscience que vous aurez d’elle qui fera qu’elle s’éveillera chaque jour davantage.

Nous voulions souligner ceci car c’est très important. Vous pouvez certes cheminer tout seuls, mais avec une foi que vous n’avez pas encore, avec une conscience que vous n’avez pas encore, avec une confiance que vous n’avez pas encore. C’est très bien, c’est parfait de vous relier le plus souvent possible à votre Divinité. Plus vous communiquerez avec elle, plus elle s’éveillera et plus vous vous fondrez en elle, plus vous arriverez à créer l’unité. Lorsque vous arriverez à créer cette unité, vous serez unis au Tout et vous comprendrez le Tout.

 

Nous insistons et nous insisterons toujours sur ceci : restez unis, restez unis dans vos amitiés, restez unis dans vos groupes, restez unis dans vos familles. Essayez toujours de lâcher prise à tout ce qui peut vous déranger. Il n’y a qu’en restant unis que vous nous serez réellement utiles.

Si nous insistons tellement sur l’importance de l’unité que vous formez, c’est qu’il y aura malheureusement encore de grandes turbulences sur la planète Terre d’ici l’année 2002, et même si ces turbulences ne vous touchent pas, ne touchent pas le lieu où vous habitez actuellement, elles auront de grandes résonances, de grandes conséquences, qu’elles soient physiques ou matérielles. Même si vous n’en avez qu’une conscience relative, elles auront de grandes conséquences sur votre vie, sur votre façon d’être, de ressentir, de penser et d’aimer. Nous voulons vous faire comprendre que cela pourrait vous perturber profondément. Donc il faut que vous soyez des êtres forts.

L’unité dans l’Amour, l’unité dans la Lumière, l’unité dans le puissant désir de servir cet Amour et cette Lumière accomplissent des miracles en vous et autour de vous. Affirmez le plus souvent possible :
Je suis Lumière et je manifeste cette Lumière, je suis Amour et je manifeste cet Amour, je suis Sagesse et je manifeste cette Sagesse, je suis un être parfait et je manifeste cette perfection. Mon corps, mon âme et mon esprit sont au service de la Lumière et chaque jour, chaque seconde je travaillerai au service de cette Lumière.

Et la lumière vous pénètrera. Plus vous l’affirmerez, plus vous la ressentirez. Vous pouvez affirmer ceci pour chaque acte de votre vie, même sur vos lieux de travail. Il est très facile d’affirmer que vous êtes Lumière, il est très facile d’affirmer que vous êtes Amour. À force de l’affirmer, vous donnerez naissance à ces qualités, vous les révèlerez à vous, vous révèlerez les plus belles qualités de l’âme, celles qui sont encore profondément enfouies au plus profond de vous. Il est important de le faire maintenant. En plus, cela aura pour effet de vous mettre hors de portée des turbulences actuelles.

 

De Grands Êtres tels que Jésus et Marie ont été ascensionnés, et vous vous demandez si vous pouvez l’être aussi un jour.

Nous vous répondrons simplement ceci : Qui était Marie ? Qui était Jésus ? Qui êtes-vous ?

Marie, avant de venir sur ce monde, était déjà un être grandement initié. Elle avait totalement conscience de ce qu’elle était, d’où elle venait et de ce qu’elle était venue faire sur ce monde. Son fils Jésus également. S’il a étudié toutes vos philosophies, c’était pour mieux s’imprégner de ce vécu dans la troisième dimension. C’était pour mieux s’adapter aux hommes, pour mieux les comprendre, pour mieux les aider.

Imaginez-vous un être qui vient de l’Univers ou d’une planète parfaite dans son évolution, mais un être qui a tellement d’Amour qu’il veut aider ses petits frères en évolution. Comment doit-il s’y prendre pour pouvoir les aider, pour pouvoir être beaucoup plus proche d’eux, pour pouvoir les comprendre ?

Il a certes beaucoup de possibilités. Il a certes la possibilité de se créer un corps de Lumière et de venir communiquer avec eux, les voir, essayer de les enseigner, mais à ce moment-là le travail qu’il fera sera incompris parce qu’il ne se sera pas mis à la portée des êtres qu’il désire enseigner. Alors, dans sa grande Sagesse, dans son grand Amour pour l’humanité, il a choisi de naître, tout simplement, comme un enfant de la Terre.

Mais pour naître, il lui fallait tout de même une mère terrestre qui ait des vibrations suffisamment élevées pour lui permettre une moindre souffrance. Alors Marie et Jésus, avant de s’incarner, ont décidé de venir sur ce monde afin d’aider l’humanité à s’éveiller à l’Amour. C’était la mission principale de Jésus.

Bien évidemment, à partir du moment où ils avaient des pouvoirs, à partir du moment où ils avaient une autre conscience de leur propre réalité, il leur a été très facile d’être ascensionné ou de s’ascensionner tout seuls.

Actuellement sur votre monde, vous parlez beaucoup de l’ascension. Nous aimerions vous dire attention ! L’ascension peut être un leurre qui vous cache une plus belle réalité.

L’ascension ne peut être accomplie que par des êtres réalisés et c’est cela qu’il faut que vous compreniez. Un être humain normal, ayant même fait un très grand chemin spirituel, qui a énormément d’ouverture de conscience, n’est pas prêt cellulairement à être ascensionné. Son corps pourrait en être consumé.

Pour être ascensionné, il faut transformer complètement ses cellules, il faut les monter vibratoirement à une fréquence que vous ne pouvez soupçonner. Certes, vous pouvez essayer, mais si vous n’êtes pas prêts, le résultat peut être décevant, il peut aussi être catastrophique.

Par contre, ce que vous pourrez arriver à vivre, c’est l’évacuation ou la transplantation. Le mot n’est pas tout à fait correct, mais nous l’employons quand même. Vous pourrez donc vivre la transplantation d’un monde sur un autre ou la téléportation et cela avec vos corps actuels est tout à fait possible. Nous dirions que certains d’entre vous l’ont vécue, certains même s’en souviennent, comme notre canal, et d’autres ne s’en souviennent pas pour des raisons qu’il n’est pas utile de vous dire et parce que leur mission ne nécessite pas cette souvenance.

Alors pensez plutôt à la possibilité d’être enlevé, transplanté momentanément ou définitivement ailleurs, plutôt qu’ascensionné. L’ascension n’est pas pour l’humain ordinaire. Lorsque nous employons l’expression humain ordinaire, nous le faisons sans aucun jugement. Nous l’employons pour faire la différence entre l’être humain ordinaire et l’être humain réalisé. Nous ne désirons pas rabaisser l’humain dans la fonction d’humain ordinaire.

Nous aimerions que les êtres humains ne pensent pas constamment à ce qui ne leur est pas accessible, mais pensent plutôt à tout ce qui leur est accessible en vue de leur transformation.

Nous allons encore vous dire ceci : ascensionné, téléporté ou transplanté n’a aucune importance. Chaque être humain suit la ligne qu’il s’est tracée. Chaque être humain suit le programme qui est le sien. Si dans votre programme d’existence vous avez choisi de vivre un certain temps sur votre Mère la Terre, puis de suivre vos frères d’autres sphères pour aller vivre une autre vie ailleurs, travailler et continuer à évoluer ailleurs, vous vivrez cela.

Nous pouvons vous dire qu’actuellement il y a plusieurs centaines de milliers d’êtres humains qui ont été transplantés ou enlevés pour vivre autre chose sur d’autres mondes. Certaines entités d’une évolution restreinte ont enlevé des humains pour leur profit personnel. Mais nous ne parlons pas de ceux-ci, nous parlons des êtres qui, en toute conscience, ont choisi de vivre une partie de leur vie sur un autre monde, et même dans une autre dimension.

À ce moment-là, les êtres des autres sphères qui les ont transplantés, qui les ont enlevés, ont fait le nécessaire pour transformer en eux leur fréquence vibratoire. Mais entre la fréquence vibratoire d’un être humain qui sera transplanté sur un autre monde et la fréquence vibratoire d’un être ascensionné, il y a une très grande différence.

Nous pensons qu’il y a une erreur d’interprétation ou une erreur de compréhension entre le mot ascensionné et le mot enlevé. Nous aimerions d’ailleurs mieux employer le mot élevé que le mot enlevé. Le mot enlevé a une connotation négative dans votre esprit. L’enlèvement n’est pas accepté, l’élévation est acceptée.

Ces précisions sont importantes, car la confusion demeure entre l’évacuation ou la transplantation et l’ascension. Restez donc modestes dans vos demandes et vos désirs.

Nous voudrions vous parler de la gaieté, du rire, de la joie, de la joie intérieure, de la joie manifestée par l’expression de vos corps, c’est-à-dire vos rires. Cela est très important, nous vous l’avons dit maintes fois. Même pour commencer un travail spirituel, le rire est très élevant, car il vous permet non seulement de monter vibratoirement sur des plans supérieurs de conscience, mais il permet aussi de dénouer un petit peu votre stress, vos difficultés.

Lorsque vous êtes trop pris par vos problèmes quotidiens, vous avez des difficultés pour accéder au plan sur lequel nous aimerions vous rencontrer, sur lequel nous désirons vous mener, que ce soit en conscience ou à un niveau que vous n’avez pas encore atteint ou compris.

Nous sommes très satisfaits quand vous vivez cette fraternité, cette joie pure et simple. Nous vous l’avons souvent dit et le répéterons encore car c’est primordial pour votre transformation, pour votre évolution.

Au travers du rire, de la joie intérieure, vous pouvez atteindre des niveaux de conscience aussi élevés qu’après des moments intenses de méditation. Bien évidemment, il ne faut pas que le sujet de votre joie soit vulgaire, qu’il puisse vous rabaisser vibratoirement au lieu de vous élever, mais avoir des échanges simples et purs est très bon.

La joie a une grande importance, nous insistons sur elle. Elle vous protège des énergies à basses fréquences émises par la lumière sombre ou par ses représentants. La joie vous fait appréhender la vie d’une autre façon, elle vous ouvre le chemin vers les autres dimensions de votre conscience.

La joie est en opposition totale avec la puissance qui gère ce monde. Dans la joie, vous pouvez nous ressentir, vous pouvez communier avec nous. Nous sommes toujours très heureux lorsque la joie règne dans vos groupes, elle est toujours l’augure d’un bon travail spirituel. Vous pouvez élever beaucoup plus vos vibrations lorsque vous êtes dans cet état de sérénité, de fraternité et de joie, même si parfois il y a un peu de débordements, un peu trop de bavardages. Mais les bavardages qui génèrent une bonne énergie, qui génèrent la joie, font également partie du travail spirituel et cela nous convient.

Malheureusement à cette époque, beaucoup d’êtres humains ont perdu l’habitude de s’étonner, l’habitude de rire. Ils ont perdu le bonheur intérieur, c’est-à-dire celui d’être heureux d’un rien, d’être heureux pour la beauté qui les entoure, d’être heureux parce qu’ils se sentent bien en eux-mêmes, parce qu’ils trouvent toutes leurs relations merveilleuses. Ils ne savent plus ce que c’est que d’être heureux, que d’être en joie, que d’être en paix.

Ce sont les éléments nécessaires à vos prises de conscience successives qui vous mèneront à d’autres dimensions de vous-mêmes. Ces éléments sont des clés et ces clés vous mènent à la Sagesse, à la Connaissance, à l’Amour Universel. Vous ne pouvez prétendre accéder à la Sagesse si vous n’avez pas compris ce qu’est réellement la joie.

Vous ne pouvez prétendre aspirer à la Connaissance si vous n’avez pas compris ce qu’est la joie, vous ne pouvez pas prétendre accéder à l’Amour si vous n’avez pas intégré la joie.

La joie se travaille, la joie se cultive, la joie s’apprend. Réjouissez-vous de tout ce qui est positif autour de vous et s’il n’y en a pas suffisamment, créez cette positivité, remerciez pour la vie que vous avez, remerciez pour l’ouverture qui est la vôtre, remerciez pour tous les cadeaux journaliers que vous recevez.

Si nous insistons tellement sur cela, sur ces états de conscience, ces états d’âme, c’est qu’ils font partie intégrante de notre enseignement et de ce que nous désirons vous faire comprendre, de ce que nous désirons vous faire intégrer.

Ce sont les expériences ou les choses les plus simples de la vie qui sont les plus grandissantes. Il n’est nullement besoin de se torturer l’esprit pour atteindre la Connaissance, la Simplicité, la Joie et l’Amour. Ce sont ces éléments qui vous mènent à la Connaissance.

Votre monde a tellement besoin que des êtres comme vous (et il y en a heureusement beaucoup) fassent un peu le contrepoids par rapport à toute cette lourdeur, par rapport à toute cette souffrance, par rapport à toute cette tristesse qui règnent actuellement. Si parfois des sentiments lourds ou des émotions lourdes vous assaillent, chantez dans votre cœur, chantez dans votre tête, remémorez-vous les meilleurs moments de votre vie, ceux où vous avez ressenti cette joie, cette paix, cette sérénité, afin de balayer comme avec un grand coup de vent toute cette tristesse qui veut s’infiltrer en vous, tous ces soucis qui vous assaillent. C’est un contrôle de soi-même, un contrôle de votre fonctionnement, cela aussi fait partie de la Connaissance.

Nous savons que chacun de vous est capable d’accéder à d’autres niveaux de conscience, que chacun de vous est capable de s’écouter, de se regarder vivre et de transformer petit à petit tout ce qui ne va pas sur le droit chemin qui vous mène vers la Lumière.

Il faut que vous ayez une confiance totale en ce que vous êtes, en votre mission. La mission la plus importante (et nous vous le répétons car à force de répéter, cela pénètre en vous), c’est d’ancrer la Lumière, c’est d’ancrer l’Amour, c’est de restituer tout ce que vous intégrez au travers de votre travail personnel, au travers de la compréhension que vous avez de la vie, de rayonner tout l’Amour que vous intégrez.

Plus vous travaillerez la joie, la confiance, la foi, plus vous éloignerez de vous toutes les peurs, toutes les limitations, car à un certain moment vous saurez que rien ne peut vous atteindre, que nous sommes avec vous, que nous vous prenons la main, même si parfois vous n’avez pas l’impression de sentir notre présence car vous êtes trop préoccupés par votre vie. Plus vous avancerez, plus vous aurez conscience de cela et plus votre cœur éclatera de joie, car vous saurez que vous servez la Lumière, que vous servez le plan, que vous êtes merveilleusement utiles au plan.

Nous comprenons que parfois, il est un petit peu dur pour vous de continuer la route, il est un petit peu dur de continuer à avancer sans que vous voyiez de grandes transformations en vous-mêmes ou autour de vous. Pour l’instant, les transformations ne sont pas visibles mais elles sont réelles, alors nous vous disons : surtout gardez le cap, ayez toujours confiance, ayez toujours du courage, de la foi en votre mission et dans le but à atteindre. Les choses se mettent en place, les choses se précipitent.

Ce que nous attendons de vous, c’est que vous soyez forts, forts dans votre foi, forts dans la compréhension de votre mission, forts également en la connaissance de ce que vous êtes et de ce que vous êtes venus faire en ce monde, forts parce que vous n’êtes et que vous ne serez jamais seuls.

Vous serez de moins en moins seuls, car au fur et à mesure du développement de votre conscience vous nous ressentirez. Parfois vous aurez l’impression que nous sommes en vous, parfois vous aurez l’impression que nous marchons à côté de vous, parfois vous aurez l’impression que nous vous portons, car vous vous sentirez tellement légers ! Cela fait partie de la transformation profonde de votre être physique et de votre conscience.

Pour terminer avec ce chapitre de la joie, nous aimerions vous demander de continuer le plus possible à travailler cette joie, à la faire pénétrer en vous, à la faire s’exprimer en vous. C’est le garant d’une transformation beaucoup plus rapide, et c’est aussi le garant de vos nouvelles prises de conscience.