LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

8.10 - Transition - Paradis sur terre

Nos Frères de Lumière nous parlent du paradis sur terre.

 

Près de moi, je vois un être tout de blanc vêtu d’un grand manteau blanc. Sur sa poitrine il y a un rond avec un soleil.

- Je fais partie des Maîtres de Sagesse, je suis là pour vous aider à continuer sur le sentier. Je suis là pour vous donner de ma Force, de mon Amour et de ma Sagesse.

L'Etre est très grave et un peu triste. Il a un livre dans la main, l'ouvre et dit :

- Je voudrais vous dire deux choses avec Amour. Enlevez toute crainte et toute peur de votre esprit.

Il ouvre son livre à une certaine page. Celle-ci devient pour moi un écran où se déroulent des images.

Ce ne sont que souffrances, malheurs. Les pages tournent, tournent, se sont des périodes, des mois, les pages tournent très vite, et d’un seul coup je vois un matin béni et un soleil merveilleux qui se lève. Il y a un groupe d'individus tristement vêtus. Il y a avec eux un jeune enfant qu’ils prennent contre eux.

Ils hurlent de joie en voyant le soleil, en voyant la nature, en voyant le renouveau. Un homme dit :

- Nous sommes sauvés, les tribulations sont terminées, que Dieu soit béni.

Les pages continuent à tourner, à tourner. Je vois un petit village, les gens sont heureux, ils parlent, le bonheur se lit sur leur visage. Je suis avec ces personnages dans un petit village décoré de grosses grappes de fleurs.

Il y a des enfants et de très jeunes gens. Les enfants sont comme habillés de fleurs ; ils rient et ne parlent pas ; leurs yeux parlent, ils se comprennent, ils parlent par télépathie. Ils mangent des fruits remplis d'Amour, boivent l'eau de la Terre, de l'eau pure, de l'eau elle aussi remplie d'Amour.

C'est l'Amour qui règne à cette époque qui n’est pas très lointaine.

- Il y aura de grandes mutations chez vous, humains, et ceux qui passeront la porte de Lumière vivrons dans ce monde. Certains enfants qui naissent en ce moment vivront la grande mutation, le paradis sur Terre.

Les pages tournent, tournent encore. Une structure apparaît ; c'est un gros bourg. Tout s'harmonise, les formes sont arrondies. Il n'y a pas d'angle vif. Je sens des parfums et j’entends une musique céleste, celle-ci provient de ces étranges maisons. Je vais essayer de vous les décrire : les toitures (ce ne sont pas des dômes) et les angles sont arrondis, les portes sont ovales.

Un adulte se tient devant une des portes. Il est habillé d'un vêtement moulant et il a une grande fleur sur la poitrine. C'est un insigne de couleur rouge sur un vêtement argent. L'homme a de grands yeux noirs, des cheveux noirs qui ne tombent pas tout à fait sur ses épaules. Sa peau est très blanche et son sourire radieux. Un petit chien s'approche de lui.

L'homme se met devant une sorte de pupitre qui se règle à des niveaux différents, sans côtés, comme suspendu dans le vide. Sur ce pupitre il y a une feuille sur laquelle l'homme écrit un poème qui sera chanté.

Les êtres de cette époque vivent dans l'art le plus parfait. Ils ont réalisé l'Homme sur Terre, ils sont en accord avec Dieu, avec la nature et les animaux. Ils sont surtout en accord parfait avec eux-mêmes.

Les doigts de l'homme courent sur le papier. Les lettres ne sont pas du tout celles que nous connaissons, elles ressemblent un peu à des notes de musique. Une jeune femme s'approche de lui, vêtue elle aussi d'une combinaison moulante de couleur bleu pâle avec une grosse fleur bleue plus foncée sur la poitrine. Ils se regardent et sourient. Elle lui apporte une coupe de fruits. Ces gens-là ne mangent pour ainsi dire pas, ils se nourrissent d'air et des fruits de la nature uniquement, ils se nourrissent du prâna, des vibrations de Dieu, d'Amour Cosmique et du don que leur font les arbres sur Terre.

Soudain tout se brouille, devient flou, la vision s'efface. Le Maître de Sagesse devant moi a fermé son livre et me dit:

- Nous avons voulu vous montrer ces images afin de vous donner de l'espoir, beaucoup d'espoir. Si le virage est bien pris, il y aura des moments merveilleux pour ceux qui resteront, alors nous souhaitons que vous soyez le plus nombreux possible à habiter le jardin que notre Père Céleste réouvrira pour vous.

Mes enfants, votre Père vous aime et vous protège. Essayez de l'aimer un peu plus, de développer en vous la justice et le pardon, et à ce moment-là vous serez en harmonie, non seulement avec vous-même, mais avec votre Père, notre Père à tous.