LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

10.59 - Nouvelle humanité - Bruno Groening

Nos frères de lumière nous parlent de Bruno Groening.

 

Je le vois. Il me dit :

- Je suis venu sur terre pour éclairer les hommes, pour leur donner la conscience que tout est en eux, aussi bien la maladie que le bonheur.

C’est vrai que je n’étais pas un homme comme vous, cependant mon choix était très déterminé pour venir enseigner sur ce monde. Tout ce que j’ai voulu transmettre n’a pas été reçu, tout du moins lorsque j’étais encore incarné sur ce monde. Il n’a pas été reçu par une certaine « élite » qui était encore trop enfermée dans un certain obscurantisme.

C’est curieux, j’entends qu’il venait des Pléiades !

- Donc c’est parfois difficile pour nous de faire avancer les hommes, car ils se sont forgés des concepts de vie qu’il est très difficile d’ébranler. Ce qui est souvent le plus mal compris, le plus mal perçu, c’est que c’est une vie de don, une vie où nous donnons tout ce que nous sommes. J’ai donné tout ce que j’étais, mais ce que j’ai fait et que j’ai voulu expliquer, c’est que je puisais à la Source, dans cette Energie de création et de transformation.

Je faisais partie des êtres qui avaient une partie de leur conscience éveillée, qui ont la mémoire de ce qu’ils étaient sur d’autres sphères d’existence.

J’avais, lorsque j’étais incarné sur votre monde, cette immense possibilité qui m’a été donnée (j’oserais même dire qu’elle m’a été restituée). Je savais parfaitement me servir de l’énergie de guérison, de transformation, parce que la guérison ne s’applique pas que sur le physique, elle s’applique aussi à l’âme qui a beaucoup souffert de ses multiples voyages en incarnation sur la planète. La guérison s’applique aussi aux corps subtils de l’être. Mais l’être humain n’a parfois même pas la conscience qu’il est autre chose qu’un corps physique.

Je pouvais donner encore et encore, je pouvais ouvrir d’autres consciences, mais les hommes n’étaient pas prêts. Alors maintenant j’œuvre différemment, et lorsque vous pensez à ce que je fus, et surtout à ce que je suis actuellement, vous vous reliez au courant d’énergie qui était le mien sur Terre, et avec cette énergie vous pouvez accomplir des miracles sur vous et aussi autour de vous.

Il me dit encore :

- La vie est beaucoup plus simple que vous ne l’imaginez. Tout est simple dans l’Univers. Il y a un courant d’énergie gigantesque dans lequel vous pouvez puiser éternellement. C’est simplement l’ignorance de ce courant ou l’incapacité momentanée que vous avez de puiser dans ce courant d’énergie qui vous limite dans les miracles que vous pouvez accomplir.

J’avais la possibilité de faire repousser des membres. J’avais mille et une possibilités que je n’ai pas exprimées parce que vous n’étiez pas prêts. J’ai essayé d’éveiller l’humanité de ce temps-là afin qu’elle accède plus vite à d’autres niveaux de conscience, afin qu’elle se prépare à vivre différemment. Je me suis heurté à des êtres que je dérangeais profondément, des êtres qui n’étaient pas prêts à vivre cette transformation, et surtout qui ne la voulaient pas.

Le problème de tous les êtres qui viennent ponctuellement en mission sur terre (ce sont des missions d’éveil, qui peuvent faire avancer les êtres beaucoup plus vite), c’est qu’ils gênent parce qu’ils veulent faire avancer les êtres humains, mais la partie dominante du monde de la terre ne veut pas que la grande masse avance, elle préfère qu’elle soit toujours aveugle. C’est pourquoi parfois nous nous heurtons à de tels refus, de telles incompréhensions. Malgré tout ce que nous pouvons lui prouver, elle ferme les yeux, car elle veut que le monde soit toujours à ses pieds, qu’elle puisse aisément le dominer.

Nous avons été nombreux et nous le sommes encore à venir aider les hommes. Petit-à-petit, les hommes comprendront. Maintenant que je ne suis plus sur Terre, ils comprendront combien je leur ai apporté, et combien je peux encore leur apporter.

Si vous vous reliez à ce que je suis réellement, vous sentirez une nouvelle force, une nouvelle puissance naître en vous. Vous vous unirez à ce que je suis, à ce que je vous ai donné et à ce que je vous donnerai encore.

Ceux qui sont en mission sur la planète Terre sont souvent mal jugés. Parfois même cela va jusqu’à la destruction de leur corps.

En ce qui me concerne, j’aurais de toute façon été détruit. A partir du moment où nous puisons dans cet immense réservoir d’énergie, où nous avons trouvé la capacité de le faire et que nous ne pouvons pas la restituer, elle nous détruit. Il faut restituer tout ce que l’on reçoit. A cette époque, en tant qu’humain, j’ai eu accès à cette gigantesque puissance venant du Père, à cette Energie d’Amour, et comme je n’ai pas pu la restituer comme j’aurais dû le faire, elle m’a en quelque sorte détruit.

Voilà ce que je voulais répondre à ta question.

Il me dit simplement :

- Je suis éternel, comme tous mes frères qui sont venus apporter la Lumière en ce monde sont éternels. Tout ce que nous avons pu faire, même en un temps très court, demeure à jamais, et c’est en ce sens que je suis éternel, au travers de mon œuvre.