LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

9.13 - Connaissance de soi - Le discernement

Nos Frères de Lumière nous parlent du jugement et du discernement.

 

- Vous nous dites : " Ayez du discernement" ! Vous nous dites aussi : " ne portez pas de jugement ". Sans doute cela ne met-il pas en jeu les mêmes forces. Pouvez-vous nous préciser la frontière entre le jugement - discernement et le jugement - projection mentale ?

- Nous allons essayer de vous l'expliquer : Votre frère aura tel ou tel comportement qui ne sera pas en accord total avec ce que vous ressentez, avec vos schémas de compréhension et d'acceptation. Vous ne devez pas le juger pour son comportement, même si vous savez au plus profond de vous-même que son comportement est totalement erroné.

Son erreur doit vous permettre d'acquérir du discernement. Mais il faut aussi que vous sachiez que son erreur n'est visible que pour vous, elle n'est pas visible pour lui, car il est dans sa vérité. C'est très subtil, certes, mais plus vous évoluerez, plus vous comprendrez cela. Votre frère est votre professeur. Chaque personne que vous rencontrerez au courant d'une journée sera là pour vous enseigner. Vous aussi êtes le professeur de chaque personne que vous rencontrerez. Ces expériences, les expériences qu'elles vivent, vous permettront de mieux comprendre, de mieux vous comprendre et d'acquérir votre propre discernement. Mais le discernement, c'est comme la vérité, chacun l'a au stade où il en est. Il faut donc essayer d'évoluer, de dépasser, d'accepter, de comprendre, pour que votre discernement se fasse de plus en plus précis.

Lorsque quelqu'un est dans l'erreur par rapport à vous qui êtes déjà passé par là où il passe, qui avez déjà vécu ce qu'il vit et qui en avez tiré toute substance, toute leçon, vous savez qu'il est dans l'erreur, mais lui ne peut le savoir. Il y a un jugement valable pour l'expérience qu'il est en train de vivre et vous voudriez lui prouver le contraire qu'il ne l'accepterait pas. Il est dans sa vérité et cette vérité du moment suscite en lui un bon jugement. Mais lorsqu'il aura parcouru un certain chemin, s'il regarde quelques années en arrière et qu'il se rappelle ses vérités qui n'en sont plus, ses jugements qui sont totalement erronés, il dira : "je n'avais aucun discernement, j'étais totalement dans l'erreur." Et cependant au moment où il l'a vécu, il était dans la vérité, dans sa vérité du moment. C'est pour cela qu'il est très difficile pour nous de vous expliquer ce qu'est le discernement, ce qu'est la vérité.

La vérité, le discernement, vont de pair avec l'évolution des hommes. Plus vous évoluerez, plus la vérité d'aujourd'hui sera différente de la vérité que vous aviez hier. Et puis la lumière se fera en vous. La lumière d'un nouveau discernement. C'est à cette vérité qu'il faut travailler. Mais chacun doit passer par sa propre vérité, par sa propre compréhension, par ses propres expériences. Même si vous voyez que quelqu'un se fourvoie, va chuter dans sa vérité, vous ne pouvez pas le forcer à accéder à votre vérité. Il faut qu'il en passe par là pour qu'il puisse grandir, pour qu'il puisse comprendre. Plus vous essaierez de lui faire comprendre qu'il est dans l'erreur, plus il s'enfermera dans sa vérité parce qu'elle correspond à ce qu'il est. Il est heureux dans cette vérité.