LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

3.4 - Corps - Déprogrammation

Nos Frères de Lumière nous parlent de la déprogrammation cellulaire.

 

- On dit que les cellules ont une mémoire. Que doit-on faire pour déprogrammer la mémoire cellulaire concernant nos vies antérieures ?

Ne vous préoccupez pas des autres vies ! Si vous arrivez, dans cette existence, à effectuer une déprogrammation au niveau de vos divers corps, vous déprogrammerez automatiquement vos cellules. Cependant il faut toujours commencer par le haut. Il faut que vous compreniez bien que le haut imprègne les autres niveaux. Vous devez commencer par le corps mental puis le corps émotionnel et le corps physique, le corps spirituel n’est pas à nettoyer, en principe il n’est pas atteint.

C’est l’erreur que font souvent les êtres qui veulent se soigner. Ils veulent se soigner essentiellement au niveau du corps physique et bien évidemment, n’y arrivent pas parce que les autres corps ne sont pas nettoyés, ne sont pas déprogrammés.

Dans vos relations quotidiennes avec vous-mêmes et les autres, vous êtes sans arrêt pollués par vos pensées, vos attitudes et vos colères. Il faut donc faire un travail permanent de nettoyage jusqu’au jour où vous aurez réellement compris votre fonctionnement et où vous vous rendrez compte que certaines choses ne doivent pas être faites sous peine de répercussions sur la santé physique. Les colères et le stress sont très mauvais et ont des conséquences très importantes au niveau physique ainsi que la rancune et le non-pardon à soi-même et aux autres.

Il faut donc apprendre à faire la paix en soi et avec les autres. Faire la paix en soi est beaucoup plus important que vous ne l’imaginez car cet état de dualité en vous génère de grandes turbulences au niveau du corps physique. La non-acceptation de ce que vous êtes, de votre travail, du milieu relationnel, génère des désordres importants au plan physique. Si vous soignez le corps physique en négligeant de nettoyer ou de stabiliser vos corps subtils, ce que vous faites ne sert à rien. Il faut commencer par le début.

C’est pour cela que nous vous faisons faire un travail d’épuration au niveau du mental, d’élévation de conscience et de compréhension qui, s’il est bien fait et bien compris devrait vous permettre d’être en très bonne santé. Les personnes sur le chemin spirituel qui ont bien compris ce cheminement, ce fonctionnement de la vraie spiritualité, ne devraient avoir que très peu de problèmes de santé.

Le plus important c’est de prendre conscience de ce que vous êtes et de travailler sur vos états d’âme. Pour comprendre vos états d’âme, vous devez observer vos pensées, voir comment vous réagissez face à tel ou tel problème rencontré dans votre vie et chaque réaction aura une action sur le corps émotionnel.

C’est le mental qui génère quatre-vingts pour cent de vos difficultés, y compris les peurs. Le mental et l’émotionnel agissent sur votre corps physique ainsi que sur votre équilibre spirituel. Dès que vous essayez de bien comprendre votre système de fonctionnement au niveau des peurs, des doutes, du manque de confiance en vous, de la relation que vous avez avec l’autre, au niveau de vos colères, de vos lâchers-prises et de l’acceptation que vous avez de vous-mêmes et des autres, vous vous transformez.

Pour réussir à bien cerner le problème, il faut constamment vous regarder vivre et ce n’est pas toujours facile. Certains y parviennent mieux. Parfois vous n’y arrivez pas et vous ne pouvez pas rectifier. Plus vous serez attentifs à vous-mêmes, mieux vous comprendrez la raison de votre chute et ce que vous devez rectifier au niveau de vos pensées, de vos émotions ou de votre relation avec vous-mêmes et avec les autres. C’est un travail permanent mais, et c’est compréhensible, si vous êtes intérieurement en paix, vous n’avez pas de problèmes relationnels importants avec ceux qui vous entourent ou avec le milieu du travail. Si vous n’avez pas de problèmes affectifs majeurs et vous sentez à l’aise en vous-mêmes, c’est soixante-dix pour cent de gagnés au niveau de la santé.

Lorsque vous avez commencé ce processus de transformation, certaines choses vous viennent de plus en plus à la conscience et vous pouvez rectifier plus facilement. La seule difficulté est que parfois votre mental fait barrage car, étant le siège de l’ego, il n’a pas envie d’être au service, d’être le second ou le troisième rôle, donc trop souvent il vous induit en erreur.

Ayez du discernement par rapport à ce que désire votre âme, à ce que vous désirez vraiment être dans votre transformation et par rapport à votre mental qui parfois vous dit : Non ce n’est pas comme ceci, c’est comme cela ! Soyez attentifs à vos propres pensées. Parfois certaines d’entre elles vous égarent mais cela fait aussi partie du jeu de la vie et de la puissance de votre mental, de votre ego.

Certaines personnes se sont programmé des problèmes de santé, simplement pour les connaître mais aussi pour pouvoir les dépasser et se prouver à elles-mêmes qu’elles en ont la capacité. C’est une expérience qu’elles ont choisie afin d'aller au-delà d’elles-mêmes.

Si vous avez une confiance totale en vos capacités et une foi totale dans le fait que la maladie ne pourra jamais vous atteindre puisque vous êtes en permanence en état de santé parfaite, vous resterez ainsi.

Les douleurs que vous pouvez rencontrer dans votre corps n’ont rien à voir avec un état de non-santé, elles peuvent provenir de basses énergies encore présentes en vous, qui vous parcourent et ne veulent pas céder facilement la place à d’autres énergies qui, elle, doivent s’installer définitivement en vous. Il y a donc parfois des luttes d’énergies, des dualités, ce qui vous génère des douleurs corporelles.

De toute façon, chaque douleur est une évacuation et vous pousse vers une transformation. N’oubliez pas la puissance de votre pensée et l’action que peut avoir cette pensée sur votre corps et sur votre vie.