LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

Médecine traditionnelle - Questions diverses

1 - Que faut-il penser de l’euthanasie et de l’acharnement thérapeutique ?

- Nous allons encore dans le même sens que tout ce que nous vous avons dit jusqu’à maintenant.

Lorsque vous aurez vu votre vie d’un petit peu plus haut, c’est-à-dire si vous arrivez à vous voir vivre votre vie avec détachement, vous comprendrez que l’acharnement thérapeutique n’est pas bon, que l’euthanasie n’est pas souhaitable, car l’être humain, quelles que soient ses épreuves et ses douleurs, doit les vivre pour l’évolution de son âme. Souvent l’acharnement thérapeutique ne sert à rien, surtout si une personne est dans le coma. Vous comprendrez cela quand les humains seront un peu plus évolués. Ils laisseront faire la nature, ils aideront, certes, mais pas au-delà de ce qui leur est demandé.

N’oubliez pas que souvent, l’acharnement thérapeutique est pratiqué pour la découverte et aussi par profit, pour découvrir de nouveaux médicaments ou pour faire vivre certaines institutions. Cela peut vous choquer mais le but n’est pas toujours l’aide, le but n’est pas toujours louable et ceux qui travaillent dans le milieu médical le savent très bien.

Tout ce qui est fait avec un cœur pur pour essayer de sauver la vie quand elle peut être sauvée est un acte louable. Tant que la vie a des chances de pouvoir s’épanouir dans de bonnes conditions, il faut faire tout ce qui est dans le domaine du possible. Nous ne sommes pas d’accord quand les médecins savent qu’il n’y a plus rien à faire et qu’ils s’acharnent, bien souvent contre la volonté du malade. Voilà ce que nous pouvons dire. Si tu veux d’autres précisions, nous pouvons te les donner.

 

2 - Selon le corps médical, un homme est cliniquement mort après deux électroencéphalogrammes plat. Cette affirmation est-elle valable ? Que pensez-vous des greffes d’organes en général ?

- Nous sommes bien évidemment contre les greffes d’organes, pour plusieurs raisons. Il faut que vous vous rappeliez que chaque partie de votre corps a aussi une partie éthérique, la partie invisible. Lorsque vous prélevez un organe pour le greffer sur un autre corps, il y a disharmonie vibratoire. Il faudrait que vous puissiez fabriquer des organes de synthèse, des organes artificiels. Cela arrivera. Il faudrait aussi et surtout que vous compreniez que c’est très bien de sauver des existences humaines, autant que faire se peut, mais que l’acharnement n’est pas toujours bénéfique pour la personne et pour l’âme.

Les comas prolongés sont parfois très douloureux et très difficiles pour l’âme, car elle est obligée de rester près du corps, elle est encore liée à lui par la corde d’argent et elle ne peut donc pas partir sur son vrai plan d’existence.

Si vous pouviez voir la souffrance de certaines personnes en état de coma profond, vous feriez en sorte que cela ne dure pas. Les personnes ayant fait un certain chemin spirituel souffrent beaucoup moins, car elles sont détachées du corps, donc l’âme comprend beaucoup mieux ce qui arrive et peut travailler sur certains plans, même si elle ne peut pas aller totalement sur le plan de conscience qui est le sien, celui qu’elle atteindra après la séparation de l’âme et du corps. Elle peut tout de même être efficace sur le plan où elle se trouve.

Vous avez compris beaucoup de choses sur la vie, mais vous n’avez pas compris l’essentiel, vous avez compris le fonctionnement d’un corps, mais vous n’avez pas compris l’énergie de ce corps, vous n’avez pas compris ce qu’est l’âme. Certes, vous pouvez réparer un corps, mais vous ne pouvez le faire si vous n’avez pas intégré la totalité de votre fonctionnement. Les rejets proviennent de l’incompatibilité d’énergie entre le donneur et le receveur de l’organe greffé.

Techniquement, cela est presque parfait mais vous avez oublié l’essentiel. Vos manipulations arrivent à leur terme. Tout cela aurait été parfait si vous aviez fait intervenir le Spirituel, le Divin, mais comme vos chercheurs ne sont pas encore capables, dans leurs recherches, de faire intervenir cette notion spirituelle, cette notion d’Énergie Divine, il est normal que celles-ci soient vouées à l’échec. Par rapport au plan Divin, nous vous laissons accomplir certaines œuvres, mais vous n’irez pas au-delà d’un seuil permis, cela vous sera interdit.

Vous êtes éphémères en ce monde. Vous n’avez pas compris le danger de ces transplantations et le danger des transfusions. Certes, il est noble de sauver la vie humaine et vous devez le faire, mais en prenant un organe sur un corps vibratoirement compatible.

Lorsque vous aurez intégré le fait que même votre corps physique est énergie, que tout vibre, que tout bouge, vous aurez compris qu’il est très délicat d’effectuer des transplantations. Il faut que vous compreniez que ce corps et cette vie ne sont pas les seules et uniques choses en vous, que vous retrouverez facilement un autre corps dans une vie ultérieure. Quand votre corps ne vous servira plus, vous pourrez très facilement en reprendre un autre après un temps de repos et vous n'aurez plus le même acharnement à vouloir sauver la vie.

La vraie façon de sauver la vie, c'est d'avoir conscience de votre vie et d'essayer de la vivre dans l'Amour. Vous pourrez ainsi faire grandir en vous ce qu'il y a de plus beau. Le corps n'est qu'un habit qui vous sert et que vous devez aimer, certes, mais qui n'est rien. Le principal est invisible à vos yeux et pourtant tellement immense. Votre corps d'énergie est tellement plus grand que votre corps physique !

Demain, dans l'ère du Verseau, la machine humaine pourra être réparée avec des organes de synthèse, avec des membres artificiels qui seront plus vrais que nature, qui n'auront aucun corps éthérique, qui seront complètement neutres. Il y aura aussi du sang de synthèse qui ne sera porteur d'aucun germe, d'aucun microbe, d'aucune bactérie. Cela sera pour très bientôt, beaucoup plus tôt que vous ne le pensez.

Ils me montrent une image amusante, comme les pièces de rechange d’une voiture.

- Votre corps pourra acquérir des pièces de rechange uniquement pour les accidents. Vous pourrez personnellement soigner votre maladie par l’énergie qui est à l'intérieur de vous-mêmes. Les pièces de rechange seront réservées pour les corps des personnes accidentées.

 

3 - Comment réagir face aux vaccinations obligatoires qui se répandent de plus en plus, surtout dans notre pays, quand on sait que le but premier est surtout un but lucratif pour les laboratoires de recherche ?

- Nous allons vous dire ceci : nous ne sommes pas pour toutes ces vaccinations. Vous avez le droit de les refuser. Vous avez la possibilité de demander aux médecins qu'ils assument toute responsabilité quant aux effets que peuvent provoquer les vaccinations. Les vaccinations vont bien au-delà de l'aspect commercial, nous n'en parlerons pas trop car nous ne voulons pas vous affoler. Nous voulons simplement dire que vous êtes libres, personne ne peut vous forcer à vous faire vacciner, à faire vacciner vos enfants. Vous pouvez opposer un refus.

Les médecins vous diront ceci : "Si tout le monde agit comme vous, les contagions, les maladies reviendront."

Il y a d'autres moyens pour enrayer les contagions, le moyen que vous employez au travers de la vaccination n'est pas le bon. Pour la vaccination comme pour toute chose, vous avez encore un petit peu le choix. Alors mettez en application ce libre choix, mettez les praticiens devant leurs responsabilités et vous verrez qu'il n'y aura plus autant d'obligations. Voilà ce que nous voulions répondre à ta question.

 

4 - Pouvez-vous expliquer pourquoi certaines personnes sont obligées de subir des opérations chirurgicales répétées pour diverses raisons, diverses pathologies ?

- Là aussi la question est multiple, car pour chaque personne, la réponse peut être différente. La loi karmique n'est pas valable pour tout le monde. Certaines personnes qui vivent cet état déplaisant, cet état de torture de la matière, l'ont choisi pour leur permettre d'évoluer plus vite. Ils évoluent dans une certaine souffrance de leur corps de matière. Pour d'autres, ce n'est que la conséquence de leur état d'être. Cela peut paraître étrange mais il peut parfois s’agir d'une auto-destruction inconsciente de la personne. Il y a aussi d'autres cas où les raisons peuvent être karmiques, où il y a le paiement d’une loi de cause à effet.

La réponse étant multiple, sachez simplement que même si vous subissez des opérations qui peuvent parfois vous paraître injustes, cela est toujours pour un plus dans votre évolution, à condition que vous ne les refusiez pas, que vous acceptiez de voir meurtrir votre corps de chair, à condition que vous offriez cette souffrance à l'Amour Infini. Tout n'est qu'un état de conscience des choses.

Certaines personnes appréhenderont telle ou telle chose avec désespoir, avec désarroi, avec révolte. Telles ou telles personnes appréhenderont la même chose avec acceptation, avec Amour, avec la paix dans l'âme et pourtant, ce sera la même épreuve : soit une opération, soit une maladie.

Alors sachez comprendre, sachez surtout accepter, car de toutes façons, vous vivez ce que vous avez choisi.

 

5 - De la même façon dont vous nous avez appris à transmuter l'énergie de notre nourriture, pouvons-nous, surtout dans les milieux hospitaliers où certains d'entre nous travaillent, contribuer à la transmutation des énergies des médicaments ?

- Seule la personne qui absorbe ces médicaments peut les transformer en son corps. Une personne extérieure, sauf si elle est vibratoirement très élevée, ne peut aider la personne à les transformer.

Vous êtes à une période de fausses connaissances. Tout n'est pas à rejeter, certes, au niveau des médicaments, mais malheureusement il y a un tel commerce, une telle chimie dans tout cela, que le médicament n'a plus grand chose à voir avec ce qu'il était il y a de nombreuses années.

Nous l'avons dit, la médecine de demain sera une médecine énergétique et non une médecine chimique. Mais avant, il faut subir cette médecine avant d'être prêts.

Ce que peut faire le personnel hospitalier, c'est donner beaucoup d'Amour aux gens qui sont en quelque sorte drogués par une trop grande absorption de médicaments et ils auront la force de contrecarrer, en quelque sorte, les effets négatifs ou nocifs de ces absorptions trop importantes.

Certes, vos médicaments ont prolongé la vie, mais ce n'est pas uniquement cela. Les médicaments ont pu aider à prolonger la vie, mais c'est en fait un leurre, ce ne sont pas les médicaments qui l’ont fait, c'est bien autre chose.

Bientôt les médicaments n'existeront plus comme ils existent actuellement. Il existera toujours des plantes, utilisées différemment, des plantes associées ou des plantes...

Ils me montrent une façon particulière de se soigner : les êtres humains pourront guérir en absorbant l’énergie de ces plantes vivantes. Nous rentrerons vibratoirement en résonance avec ces plantes. Nous n'aurons plus besoin de faire des mélanges, de faire une chimie des plantes. Les plantes vivantes nous aideront à nous soigner.