LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

Enfants - Questions diverses

1 - S'il est certain que les parents ont un rôle évident vis-à-vis de leurs enfants pour les lancer sur la voie d'une croissance personnelle, qu'en est-il de l'inverse ? quel rôle l'enfant, même tout petit, peut-il jouer dans l'évolution de ses parents ?

- Son rôle est très important car il y a une évolution conjointe. Certes, lorsque vous venez en ce monde, vous choisissez vos parents, vous choisissez des parents qui pourront vous apporter toutes les possibilités de réussir votre plan de vie, mais vous faites aussi partie de l'évolution de vos parents, vous évoluez conjointement, rien n'est hasard. Je vais vous dire que très souvent les âmes se réincarnent dans le même milieu familial, ou dans le même milieu de personnes connues. Comme il se forge des karmas communs dans certaines vies, il faut que ces karmas puissent être épurés avec ces mêmes personnes. Donc si les enfants évoluent en fonction de leur milieu familial, plus souvent encore les parents évoluent en fonction des épreuves que leur donnent ceux-ci. C'est une évolution réciproque, une ascension réciproque.

N'oubliez pas que chaque être mis en présence d’un autre est son miroir. Il doit éviter les défauts qu'il décèle chez l'autre, car s'il les voit, c'est qu'ils ont une grande résonance en lui, c'est qu’il les possède aussi, consciemment ou inconsciemment. Les difficultés que vont faire subir les enfants à leurs parents pourront aussi contribuer à développer encore plus chez ceux-ci l'Amour et l'abnégation, la compréhension de l'autre, même s'il est complètement différent.

Vous vous aidez mutuellement à cheminer. Même si parfois vous vous déchirez par une incompréhension totale, vous vous aidez à cheminer, ne l'oubliez jamais. Si parfois dans les familles il y a beaucoup d'animosité, de mésentente, celles-ci sont là pour que vous puissiez évoluer, pour que vous puissiez pardonner, pour que vous puissiez comprendre et aimer. Rien n'est dû au hasard, ni votre incarnation présente dans ce monde, ni vos relations, qu’elles soient familiales ou amicales. Vous vous retrouvez toujours pour cheminer ensemble sur ce chemin de vie.

 

2 - J’aimerais poser une question au sujet des enfants. Je suis appelé vers eux de plus en plus. J’aimerais savoir comment ils vivent cette époque, cette fin de cycle. Comment sont-ils aidés, et comment peut-on les aider ? Merci.

- Les enfants ont bien souvent une plus grande compréhension de la vie que vous, car les êtres qui s’incarnent depuis une dizaine d’années sont souvent des êtres beaucoup plus évolués au niveau de l’âme que ceux qui se sont incarnés depuis une cinquantaine d’années, mais cela n’est pas une vérité absolue.

Ils ont aussi des facultés que vous n’aviez pas, car ils naissent avec une énergie différente, donc ils ont la possibilité d’acquérir beaucoup plus rapidement des capacités, de comprendre, d’intégrer certaines énergies, d’avancer beaucoup plus vite.

Les enfants ont beaucoup moins de refus, d’interrogations, que les adultes. Ce que vous devez faire pour les enfants, c’est leur donner de l’Amour, leur parler, leur donner confiance et courage, les écouter, leur parler un petit peu de la vie.

Il faudrait que vous puissiez les former différemment, car parfois les enfants ont des capacités étonnantes, mais sont enfermés par vos conventions, vos études, vos lois, et ne peuvent plus donner libre cours à ce qu’il sont vraiment.

Écoutez-les, aimez-les. Les enfants ne sont pas assez aimés, ou mal aimés. Vous n’avez plus le temps d’écouter vos enfants. Il faut que vous restiez très proches d’eux, car ce sont eux qui construiront la nouvelle terre demain et il faut les y préparer, il faut qu’ils soient forts. Il faut qu’ils puissent acquérir le discernement dont vous n’avez pas toujours fait preuve. Il faut aussi leur donner la possibilité de comprendre la vie, au travers de vos réactions, de vos émotions, de vos anciens schémas de fonctionnement. Vous les freinez dans leur évolution car ils n’ont pas vos schémas de fonctionnement. Ils sont venus avec d’autres schémas, et vous voulez à toutes fins les mettre dans vos empreintes. Mais ces enfants, vos enfants, quoique un peu perturbés actuellement par ces infusions d’énergie, vivront beaucoup plus facilement que vous leurs expériences. Rien ne pourra les arrêter, ils seront beaucoup plus spirituels que leurs parents, encore que le mot spirituel ne représente pas le vrai sens de l’évolution de vos enfants. Les enfants auront conscience d’une autre réalité.

Essayez de les guider sans contrainte, mais sans trop de relâchement. Essayez de trouver le juste milieu, ce n’est pas facile car vous ne savez pas le faire pour vous-mêmes, mais essayez tout de même.

L’Amour que vous avez pour ces enfants vous aidera à trouver le juste milieu dans la guidance.

 

3 - Comment préparer les petits enfants d’aujourd’hui à ces événements difficiles et à ce grand changement de la planète ?

- Cette question a été souvent posée. Nous allons essayer d'y répondre un petit peu différemment.

Vous serez surpris de savoir que les enfants d'aujourd'hui pourraient vous en apprendre beaucoup plus que vous ne pourriez le faire. La seule chose qu'ils vous réclament, c'est l’Amour, c'est que vous les regardiez, c'est que vous preniez vraiment conscience de leur existence, c'est que vous preniez aussi conscience que vos enfants ne sont pas vos enfants, que ce sont des âmes, souvent très évoluées à qui vous avez donné vie, à qui vous avez donné corps physique. Vos enfants s'adapteront beaucoup mieux que vous aux transformations de ce monde.

De toutes façons, lorsque le monde sera au paroxysme de l'aberration, lorsque le monde aura vraiment touché le fond, une aide précieuse vous sera donnée, et les enfants seront privilégiés dans cette aide. Sachez que sur cette terre vous n'êtes pas seuls.

Essayez surtout de ne pas faire germer en eux cette notion de peur, car si les enfants, les jeunes gens et les hommes intègrent tellement la peur en eux, c'est que leurs éducateurs, leurs parents, mois après mois, année après année, ont projeté sur eux cette énergie.

Les enfants qui naissent actuellement, les enfants qui sont nés depuis dix ans, sont souvent des êtres très évolués qui n'auront aucune difficulté à s'adapter aux circonstances de la vie. Votre monde un peu fou a fait en sorte que les enfants vivent souvent tout seuls. Les enfants n'ont ni l'Amour ni l’attention dont ils ont besoin, ce sont les seules choses que vous leur devez. Prenez conscience que ce sont des êtres humains à part entière, que ce sont de grandes âmes.

Il faut aussi cependant, comme un bon tuteur, les aider à pousser droit, leur montrer le bon chemin, celui qui mène à la Lumière et à l'Amour. Malheureusement, il y aura beaucoup de générations sacrifiées à l'obscurantisme des hommes, nous préférons dire à l'ignorance. Tous ces enfants qui ont appelé votre Amour et que vous n'avez pas entendu, tous ces enfants qui, par dépit, se sont tournés vers les drogues ou vers les sectes, ce sont des enfants, ou des jeunes - nous parlerons plus de jeunes - qui ont appelé désespérément au secours et auxquels vous n'avez pas su répondre. Nous voudrions vous dire aussi ceci, ce qui est fait est fait, vous n'avez pas à vous culpabiliser, car vous n'étiez pas enseignés pour les écouter, pour les comprendre.

Avant de bien pouvoir comprendre, il faut que vous soyez à l'écoute, à l'écoute de votre Moi Divin, à l'écoute de la Vie, que vous vous ouvriez à la vie, que vous vous ouvriez à la joie intérieure, et lorsque vous serez profondément à l'écoute de vous-même, vous entendrez les autres. Vous entendrez leur appel au secours et vous pourrez les aider.

Si vous n'avez pas pu, si vous n'avez pas su entendre l'appel au secours d'un de vos proches, n'ayez aucune culpabilité, mais essayez dorénavant d'ouvrir davantage vos consciences, afin que vous puissiez entendre le prochain appel.

 

4 - Lorsque nous essayons d'enlever les épines du chemin de nos enfants ou des gens que nous aimons, cela ne sert finalement à rien. Nous n’en n'avons pas le droit. Il faut que chacun fasse son choix.

- De toutes façons si vous les enlevez, d'autres épines seront placées sur leur chemin. Vous n’aurez fait que reculer. En définitive, cela ne sert pas à grand chose.

La plus grande chose que vous puissiez faire, le plus grand secours que vous puissiez leur porter, est d'essayer de toujours projeter la Lumière sur vos enfants, que cette Lumière les aide dans leurs épreuves. N'essayez pas de vivre leurs expériences. Si vos enfants doivent vivre des choses très difficiles, n'en soyez pas affligés, c'est pour qu'ils grandissent, c'est pour qu'ils comprennent, c'est pour qu'ils évoluent.

Vous n'êtes pas responsables de vos enfants. La seule responsabilité que vous ayez envers eux, c'est l'Amour, l'Amour que vous leur donnez. Ne pensez jamais mal d'eux, soyez toujours indulgents, essayez de les comprendre au-delà d'eux-mêmes. C'est cela que vous devez faire.

 

5 - Quand on est soi-même en évolution, comment peut-on répondre à un enfant qui pose des questions sur la vie spirituelle, sans lui imposer ce que l’on croit être des vérités, comment le guider dans ses questions le plus librement possible ?

- Simplement en lui apprenant à regarder autour de lui, en lui apprenant le respect, le respect de la nature, le respect de ses frères, le respect de tout ce qui est vie, en lui apprenant que tout est Amour, que le Père Divin est en toutes choses, en lui apprenant à s'aimer, en lui apprenant à avoir confiance en lui et en la Vie.

Ce ne sont pas des choses impossibles et infaisables, ce sont les choses les plus simples de la vie qui font évoluer les êtres, mais parfois cela vous est tellement simple que vous ne le faites pas, vous avez tendance à faire les choses trop compliquées et qui ne vous mènent à rien.

Apprenez à chaque enfant le respect de lui-même, le respect de tout ce qui l'entoure et la conscience de tout ce qui l'entoure.

Apprenez à le faire grandir dans la Foi, la Foi en Dieu et la Foi dans les hommes. C'est cela que vous devez faire.

Apprenez-lui l'Amour vrai et pas l'illusion de l'Amour. Même s'il vous dit : "Mais tout ce que tu me dis n'est pas la vérité, car le monde ne fonctionne pas comme tu le dis", il faut lui répondre : "Plus il y aura de gens sur ce monde qui accepteront cette vérité, plus le monde changera. C'est à nous de faire changer les choses en les comprenant".

Si vous vous fermez aux vérités les plus simples, à celles qui font vraiment évoluer les êtres, rien ne peut changer.

Essayez déjà de faire changer les enfants, apprenez-leur la Vie, apprenez-leur à sourire à la Vie, apprenez-leur à aimer la Vie, apprenez-leur à la respecter.

Quand un enfant regarde le ciel, il comprend beaucoup plus facilement qu'un adulte que la Vie peut être partout, que la Vie n'est pas limitée à votre sphère. Un enfant est beaucoup plus ouvert à la pluralité des mondes habités. Un enfant est beaucoup plus ouvert à l'acceptation de l’infinité des mondes.

C'est vous qui les bloquez par votre éducation, par vos peurs, mais il faut tout leur expliquer d’une façon claire, et non d'une façon "science-fiction" avec des méchants, toujours des méchants. Nous ne sommes pas méchants, nous sommes des Êtres d'Amour et de Lumière.

 

6 - Je voudrais savoir si, pour les enfants, il n'existe pas tout un enseignement à travers les contes, qui laisserait la liberté à ceux qui sont prêts à l’accepter et aux autres, de le refuser, ou d'être neutres par rapport à cela ?

- Ce sont les professeurs qui doivent s'ouvrir afin de pouvoir conduire tous les êtres dont ils ont la charge vers un chemin qui les ouvrira beaucoup plus vite à leur propre réalité. N'oubliez pas que les enfants d'aujourd'hui ont une grande avance par rapport à vous. Leur conscience est différente de la vôtre. Ils subissent déjà les vibrations qui les transforment intérieurement. Les enfants d'aujourd'hui peuvent être dirigés beaucoup plus facilement vers ce fleuve d'Amour et de Lumière que ne pouvaient l'être les enfants des générations précédentes.

Il sera bientôt beaucoup plus facile de bien conduire la génération des très jeunes enfants vers une spiritualité vécue et comprise qu'il ne l’était pour les générations précédentes. Soyez confiants quant à vos enfants, ils vous surprendront. Ils ont en eux des possibilités, des facultés qui vous surprendront au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Ne les contrez pas, ne les enfermez pas, laissez-les libres. Laissez-les libres mais mettez des repères dans leur vie. C'est cela qui est important, ils ont besoin de repères pour pouvoir s'épanouir.

Lorsque nous disons "laissez-les libres", nous ne vous disons pas de les laisser faire tout ce qu'ils veulent ! Laissez-les libres d'exprimer ce qu'il y a de plus beau en eux, même si cela peut vous surprendre. Si tel enfant dit : "Maman, je vois un petit enfant près de moi, je joue avec lui, je discute avec lui", ne lui dites surtout pas : "Mais quand auras-tu fini d'inventer des histoires ?" Respectez ce que voit l'enfant, respectez ses facultés différentes des vôtres. Ne l'enfermez pas dans une énergie négative, dans un doute. Laissez-lui les portes ouvertes. Laissez-le accéder, à sa vitesse, au plan de conscience qui guidera sa vie.

Demain, les enfants seront les maîtres de ce monde et le dirigeront dans la Paix et dans l'Amour. Pas tous les enfants, mais les enfants qui auront emprunté le fleuve doré. Alors faites en sorte, par votre conduite, par votre Amour, par votre compréhension, par le dialogue que vous pouvez avoir avec eux, qu'il y ait le plus d'enfants possible qui viennent sur les rives de ce fleuve d'Amour. Les enfants ne sont pas des enfants. Les enfants sont des âmes qui ont cheminé de vie en vie comme vous, mais des âmes qui auront plus vite conscience de leur réalité que vous n'avez pu le faire. C'est en cela que vous devez aussi les aider.

 

7 - Que peut-on dire d'une structure comme celle de l'Éducation Nationale et peut-on penser qu'elle est adaptée pour préparer les générations à venir ?

- Ta question est très bonne. Les structures actuelles sont finies, terminées, mortes. Elles n'ont plus de réalité pour le monde de demain. Elles n'ont plus de réalité, car les êtres de demain auront leurs propres structures, leur propre fonctionnement. Quand je dis les êtres de demain, je parle bien sûr de ceux d’aujourd’hui, de ceux qui naissent actuellement et qui ont jusqu’à une douzaine d’années. Les enseignants, à ce moment-là, seront obligés d'agir en fonction de ces nouveaux êtres. Toutes les structures actuelles seront tellement dépassées par toutes ces entités nouvelles que l'éducation n'aura plus le même sens.

Il n'y aura plus ce que vous appelez des écoles. Les êtres qui viennent en ce monde n'iront plus dans les mêmes écoles, ce seront beaucoup plus des écoles de la Vie, de l'Intelligence, de l'Amour, de la Beauté.

Mais avant que ces écoles naissent, toutes les anciennes structures devront mourir. Car ce sont les écoles de la laideur, les écoles du refoulement, de l'étouffement, de l'obscurantisme.

Bien sûr, ceux qui écouteront tout cela ne seront pas d'accord, mais nous pouvons vous dire que l'être de demain, l'être du Verseau, ne sera pas enseigné dans ces établissements. Ils sera nourri d'une nourriture spirituelle d'un niveau supérieur de conscience, ils sera projeté vers les sphères qui seront les siennes, vers une conscience qui lui appartiendra. C’est lui qui fera son école. L'école de cette nouvelle ère sera adaptée aux élèves.

Je vois une école de plein air. Je vois des élèves, il n'y en a pas beaucoup. Il sont une cinquantaine et sont assis à même le sol. Je vois un professeur avec une espèce de tunique blanche. Il leur fait déjà comprendre ce qu'ils sont par rapport à la terre. Il leur fait découvrir leur appartenance à ce monde. Mais c'est curieux parce qu'il n'y a pas de dialogue comme nous pourrions le concevoir, il y a un échange, mais je n'entends pas vraiment les paroles. Je vois autour d'eux de splendides jardins. Ils sont sur une pelouse, il fait très beau. Derrière, au fond, je vois un grand bâtiment en forme de dôme très allongé sur les côtés. Il y a plein de feuillages, de plantes grimpantes, qui montent sur ce dôme. Il a l'air transparent et ce lieu est un lieu d'énergie, un lieu où ces élèves apprennent l'énergie.

Je rentre dans ce lieu, maintenant.

Je vois de grands écrans et des sièges très bas. Il y a d'autres élèves qui regardent ces écrans. Il y a des chiffres, ça va très vite, et les chiffres ne sont pas comme nos chiffres actuels. Ils sont faits de barres, de points, de lignes courbes, de petits ronds, de petits traits à la suite les uns des autres et encore d'autres signes que je ne sais pas traduire. Il y en a beaucoup sur cet écran, et les élèves apprennent les sciences de l'époque. Ils ont de petits appareils qui les relient à l’écran dans les oreilles, mais je ne vois pas de fils. C'est comme si tout ce qu'il y avait sur cet écran entrait directement dans leur cerveau. C'est comme un transfert. Il n'y a aucun bruit, tous les élèves sont là les yeux mi-clos, comme en méditation. Il n'y a pas de professeur, il n'y a que cette salle.

On me montre une autre salle, toujours sous ce même dôme, et là ce sont des signes avec des couleurs et ça va très très vite. Ce sont comme des peintures mouvantes mais je n'ai pas le temps d'en saisir l'art ou la forme. Il y a toujours ces élèves qui ne disent rien. Je vois des jeunes filles. Il y en a une à côté de moi, elle a de grands cheveux, de grands yeux, elle regarde et ses yeux sont fixes, immobiles, elle regarde les couleurs comme si elle les intériorisait totalement, sans un mot, sans un geste.

Maintenant, on me montre une troisième salle. Ce n’est pas une classe, mais ici ce sont de jeunes enfants. Ils sont aussi très sages. Ils ont toujours un appareil dans les oreilles et je vois des courbes sur un écran, j'entends des sons. C'est une musique qui n'est pas transcrite avec des notes, ce sont des courbes. Ce que je vais vous dire est très bizarre, ce sont comme des électroencéphalogrammes, les courbes varient un peu et les enfants sont très attentifs, ils ont un très léger sourire sur les lèvres. Ce sont des enfants de huit à dix ans. C'est comme s'ils se nourrissaient de ce son.

C'est très beau à voir parce qu'il y a une telle paix, une telle sérénité en ce lieu !

J’ai l'impression que ce n'est pas sur ce monde. Il n'y a aucune commune mesure avec ce qu'apprennent nos enfants dans ces classes bruyantes. Le respect y est total, le respect pour ce que ces enfants reçoivent, et le respect les uns des autres. Le silence, le recueillement, l'Amour, émanent de tous ces enfants.

Je me sens tellement bien ! J'ai l'impression que les hommes ont trouvé la Vérité, les hommes ont compris, les hommes ont trouvé la Paix et l'Amour.

Maintenant je m'éloigne du dôme, je repasse devant ces jeunes assis à même le sol et ce personnage en blanc, je m'éloigne très vite et je ne vois plus rien.

- Avant que le siècle ne se termine, les bases actuelles de votre éducation ...

Le mot me fait mal car ils me disent :

- Ce n'est pas de l'éducation que vous faites, c'est de la contrainte mentale. Vous contraignez les âmes, vous les enfermez dans un enseignement qui n'est pas pour eux. Vous ne faites pas des hommes, vous faites des ombres. Vous ne faites pas des êtres responsables, vous faites des êtres perturbés, torturés.

Quand vous aurez compris que l’éducation n'est pas cela, votre monde sera sauvé. Les êtres seront sauvés car ils vivront l'Harmonie, ils vivront la Paix, ils vivront l'Amour, car ils auront compris qu'on ne force pas les êtres, qu'on ne leur apprend pas de force, mais qu'on leur donne le goût d'apprendre, qu'on leur donne l'Amour dans ce qu’on leur apprend.

Vos élèves ne sont pas motivés, ils sont contraints. Ils sont contraints d'apprendre parce qu'on leur dit : "Si vous apprenez, vous serez intelligents".

Nous disons : si vous apprenez, vous aurez perdu la substance première, vous aurez perdu la sensibilité, la profondeur de l'âme, vous aurez perdu le contact avec les choses primordiales de votre vie. Ce n'est pas comme cela qu'on apprend. On apprend en donnant et non pas en forçant.

Vous comprendrez tout cela plus tard. Lorsque vous donnerez à vos enfants une éducation similaire à celle que nous vous avons décrite, lorsqu’ils ne seront plus forcés à aller à l'école, comme vous dites, ils iront le coeur rempli de joie. Là, vous aurez vraiment compris et votre enseignement sera vraiment efficace.

Lorsque vos enfants auront fini cet enseignement, ils seront vraiment des hommes et des femmes accomplis. Ce seront des hommes de l'avenir, des hommes qui pourront se projeter vers des consciences supérieures, vers des sphères supérieures, des hommes qui pourront rentrer en contact avec d'autres vies car ils ne seront plus dangereux, ni pour eux, ni pour les autres.

Comprenez-vous cela ?

Actuellement l'homme de ce monde est néfaste pour lui-même et néfaste pour les autres. Quand il aura vraiment compris cela, quand il aura vraiment compris qu'il marche à l'envers, il aura gagné. La vieille dépouille tombera et le vieil homme mourra. L’Homme Divin commencera à prendre vie.

Comprenez-vous ce que sera l'école demain ?

- Oui, merci.

 

8 - Actuellement, dans les maternités, il est de plus en plus fréquent que les naissances soient programmées, et par conséquent provoquées pour des raisons injustifiées. Pouvez-vous nous parler des conséquences de ces naissances programmées, en particulier sur le plan émotionnel de l'enfant ? Merci.

- Tout cela correspond au monde un peu factice dans lequel vivent les humains actuellement. Nous pourrions dire qu'à un certain niveau, cela est très néfaste à l’âme qui prend corps physique sur ce monde, mais à un niveau plus élevé de conscience, nous pourrions dire que l’âme a choisi cela en s'incarnant. Vous n'avez plus la capacité, par votre impatience, par votre goût de toujours diriger les choses et la vie, de laisser faire la nature, et c'est pour cela, entre autres, que la grande transformation devra avoir lieu.

Les hommes croient avoir tout pouvoir sur ce qui les entoure, ils n'ont pas l’humilité de reconnaître qu’ils n'ont aucun contrôle, aucun pouvoir sur tout ce qui se passe actuellement - nous parlons essentiellement de la révolte de la nature. Quand l'homme aura compris qu'au-dessus de lui, il y a une plus grande force, quand l'homme sera beaucoup plus dans l’humilité, dans le respect, il n'y aura plus de rébellion de la part de son environnement. Mais tout cela fait aussi partie de cette fin de cycle et de l’incompétence de l’homme, de son non-vouloir d’accepter les Lois Universelles. Mais l'homme comprendra et l'homme grandira.

 

9 - Comment pouvons-nous aider les enfants qui ont des difficultés à arriver ici sur cette Terre, à s'intégrer parmi nous ?

- La chose essentielle que vous devez faire pour les enfants qui ont du mal à s'incarner c'est d'essayer de les comprendre, d’entrer dans leur monde, de leur donner confiance, d'enlever aussi la peur que cette incarnation occasionne en eux, d'être proche, de les aimer, de les respecter, de les écouter. Cela est un grand travail et ce n'est pas facile, car une âme qui refuse de s'incarner est très malheureuse et est souvent dans une grande peur. Les êtres, les enfants qui ont cependant accepté l'incarnation, se retrouvent dans un monde tellement différent du monde qu'ils ont quitté, un monde qui les agresse et qui ne les comprend pas, un monde de difficultés énormes que ce soit vibratoires, affectives, relationnelles. Il faudrait que vous acceptiez de comprendre que c'est une âme qui a pris corps dans cet enfant, qui a pris vie dans ce corps d'enfant.

Cette âme est peut être très évoluée, mais ce n'est pas pour cela qu'elle n'a pas de souffrances.

L'Être de Lumière me dit :

Je vais te montrer ce que vit une âme avant de s’incarner.

Je vais vers une maison où il y a un immense tunnel doré. Je vois des êtres dans ce tunnel. Ce qui est curieux, c’est qu'ils prennent forme humaine, comme s'ils s'habillaient, comme s'ils choisissaient un habit. L’Être de Lumière qui est avec moi me dit :

- Ce que tu vois là, c'est le départ pour le monde de la terre, pour le monde de la manifestation de la matière.

Ces êtres n'ont pas l'air triste de partir. C'est drôle parce que ce ne sont pas des bébés que je vois, il y en a de tous les âges. C'est comme s'ils se présentaient à moi avec le corps qu'ils désirent. Il y a une sorte de petit écran et ils voient tout ce qui se passe.

Ah ! c'est extraordinaire : au bout du tunnel doré, il y a cette sorte d'écran qui les relie au foyer qui va les recevoir et ils voient déjà ce qui s'y passe. Ils apprennent à connaître leur future maman, leur futur papa.

Que c'est beau ! Il y a quand même une grande appréhension. D'un seul coup, je vois le premier qui était au bord du tunnel s'engloutir dans le nuage. Je vois une maison... je vois une dame blonde. Ce que je vais vous dire est très drôle parce que j'ai l'impression qu'il rentre par sa tête... l'être que j'ai vu est comme une petite lumière. J'ai l'impression qu'il rentre par sa tête. Cela fait tout drôle, parce que j'ai l'impression d’entrer avec lui. L’Être de Lumière me dit :

- Relève tes vibrations un tout petit peu. Refocalise-toi sur mon énergie.

Ça y est, l'image s'obscurcit, je ne vois plus rien.

C'est très curieux, parce qu’il y a beaucoup de ces tunnels de montée et de descente, j'en vois partout.

À côté de chaque être qui va s'incarner, il y a son guide qui lui dit :

- Je serai toujours près de toi si tu as la conscience de m'appeler. Ne m'oublie pas et je pourrai t'aider.

Il y a un échange entre leurs vibrations et pendant la descente, le guide le conduit. Ces images sont belles, c'est un peu triste mais c'est beau.

 

10 - Pourquoi, à l’heure actuelle, y a-t-il autant d’enfants qui naissent avec des malformations, et surtout des trous ou des tumeurs au cœur ? Merci.

-Tous les enfants qui naissent actuellement, soit avec des malformations, soit avec des handicaps, quels qu’ils soient, pour une partie viennent terminer, non seulement un karma, mais une expérience au travers de la souffrance. Pour une autre partie, ils viennent aussi pour faire évoluer leur entourage. Nous vous avons dit que l’époque actuelle est une époque considérable pour l’évolution de l’âme, et c’est l’époque de la récolte, donc pour certaines âmes, il fallait juste une expérience parfois douloureuse pour boucler la boucle de toutes les expériences de ce monde.

 

11 - Que doivent faire les soignants qui travaillent en hôpital ou ailleurs pour être le plus utile possible aux enfants et adolescents qui ont des problèmes de maladie mentale ? Merci aux Êtres de Lumière.

- Il est évident que lorsque les êtres travaillent dans certains milieux, il n'est pas facile de les aider à comprendre, de les faire évoluer ou changer. Mais lorsque vous travaillez dans des milieux difficiles, vous avez quand même la capacité de parler à leur âme, et celle-ci vous entendra toujours. Même si cet être n'a pas toute sa capacité d'analyse, son âme entend quand vous lui parlez et il peut subir une transformation. Mais pour pouvoir parler à l’âme de quelqu'un, il faut se mettre dans un état méditatif pour que cela soit vraiment efficace. À ce moment-là vous entrez en relation, en résonance avec votre frère, car sachez qu'au niveau de l’âme, il n'y a aucune perturbation réelle. Toutes les personnes qui sont dans la souffrance ou qui n'ont pas la conscience de la réalité de ce monde ont une mauvaise connexion, ils ont comme un parasitage, comme un court-circuit qui les empêche de percevoir la réalité de ce monde. Mais ils perçoivent une autre réalité parfois beaucoup plus importante.

Alors parlez à leur âme, envoyez-leur de l'Amour, même si parfois cela est difficile, et votre rôle s’arrête là.

Ne vous laissez pas emporter, entraîner dans l’énergie de ces êtres qui sont en difficulté, car vous ne leur serez d'aucune utilité si vous vous laissez emporter dans ce tourbillon d’énergie. Il faut que vous puissiez prendre du recul, c’est-à-dire les voir avec d'autres yeux, pour pouvoir mieux agir et mieux les aider. Vous pouvez prendre du recul et cependant en être très près, et nous parlons pour tous les êtres en difficulté.

Les êtres en difficulté ont aussi une aide, mais souvent ils n'ont pas envie de l'incarnation qui se présente à eux, qu'ils ont choisie cependant. Ils l'ont oubliée, c'est un renoncement. Les êtres qui sont dans le renoncement des expériences à vivre reviendront simplement refaire le travail qu'ils n'ont pas pu accomplir. Nous vous disons ceci : ayez beaucoup de compassion pour eux, parlez à leur âme, mais ne vous laissez jamais entraîner dans le tourbillon de ceux que vous désirez aider, car à ce moment-là vous serez complètement inefficace et vous pourrez vous faire engloutir vous aussi.

 

12 - Pourquoi deux âmes choisissent-elles des corps semblables pour s'incarner ? Je parle des jumeaux.

Parce qu'elles ont exactement le même plan de vie. En fait, c’est aussi le vouloir de la mère de donner la possibilité à deux âmes de s'incarner en même temps pour vivre, ou la même expérience, ou deux expériences complètement différentes. Mais il y a parfois dans des jumeaux des âmes sœurs qui s'incarnent pour pouvoir vivre intensément les mêmes expériences sur ce monde. La fabrication de deux petits corps est une offre qui se fait au niveau de l'invisible et de l'inconscient de la maman.

 

13 - Je travaille au milieu d'enfants très jeunes (ils n’ont que 4 mois) et je voudrais savoir si je peux leur passer des disques comme "La musique des anges" pour les calmer ?

- Absolument. Même les enfants très jeunes, les enfants de quelques mois, t'entendront si tu parles à leur âme.

C'est pour cela que je voudrais vous dire que même si vous avez de tout petits enfants, évitez de vous disputer devant eux, évitez de baisser vos vibrations, il vous perçoivent encore beaucoup plus sûrement que s'ils étaient plus grands, car c'est leur âme qui vous perçoit directement. Un tout petit enfant perçoit de vous beaucoup plus de choses que ce que vous pouvez supposer. Ne l'oubliez jamais.

 

14 - Lorsque nous avons à faire à un petit enfant qui est particulièrement agressif et nerveux, comment pouvons-nous réagir ?

- En élevant vos vibrations. Un petit enfant particulièrement agressif et nerveux reçoit de plein fouet toutes les vibrations négatives qui traînent autour de lui, venant de ses proches ou venant de l'extérieur. Calmez-le avec beaucoup d'Amour, parlez-lui doucement, faites-lui écouter de la musique très douce, ou même parlez lui de l'astral, parlez lui de ce monde où il se trouve actuellement, afin qu'il comprenne. Il y a aussi un autre phénomène qui se passe pour les très jeunes enfants, c’est que parfois ils refusent l'incarnation, parfois ils refusent de vivre sur ce monde de douleur, car ils sont encore conscients de ce qu'ils vont vivre. Alors par vos mots d'Amour, calmez-le, apaisez-le, aimez-le.

Comprends-tu ?

- Oui.

 

15 - Pourquoi y a t-il actuellement de très jeunes bébés dans les hôpitaux, ou dans les maternités qui, aux environs d'un ou deux ans, donnent l'impression de se laisser mourir volontairement ?

- Non, ce n'est pas tout à fait cela.

Il y a, il y aura de plus en plus beaucoup d'enfants qui ne vivront pas très longtemps, parce qu'ils sont juste venus faire le passage de la vie et de la mort, avec un petit complément pour parfaire leur évolution. Ils avaient ce petit passage à faire pour aller sur d'autres plans, mais un passage qui leur apporte ce dont vous n'avez même pas conscience. C'est un apport vibratoire uniquement. Ils sont venus pour cet apport vibratoire. Donc souvent, ils font des apparitions très brèves. Ils viennent aussi, pas tous bien sûr, pour faire évoluer le milieu dans lequel ils se sont incarnés. Ils choisissent volontairement ce court passage pour apporter la douleur, et aussi la Lumière, à ceux qui les ont accueillis dans cette vie.

 

16 - Bonsoir ! Quels mots pouvons-nous employer pour donner de l'espoir à nos enfants qui sont actuellement des adolescents ? Merci.

- Nous aimerions dire : Espoir. Espoir pour le monde de demain. Espoir pour le monde qui sera le leur. Espoir et bonne volonté. Mais surtout : Amour. Mais pas le mot amour humain, pas le mot amour possession, sentiment. Le mot Amour Universel.

Les enfants de ce siècle sont emportés par un courant qui nettoie et qui balaie tout. Il faut qu'ils comprennent, qu'ils s'ouvrent à la vie spirituelle sans dogmes, simplement en leur faisant comprendre la force extraordinaire qui est en eux, en leur faisant comprendre que tous les enfants sont des dieux puisque Dieu est en eux. Dieu ou la Source, ou l'Amour Cosmique... peu importe le nom que vous voulez lui donner. Sachez simplement que chacun de vous possède une partie de la Source Créatrice. Il faut donner de l’espoir à vos enfants. Il faut les enseigner à penser positivement pour eux-mêmes. Cela les aidera à passer les épreuves de la vie, à ne pas se laisser emporter par le courant qui les entraîne vers la chute.

Parlez à vos enfants ! Mais parlez-leur avec le coeur, pas avec la tête. La tête dirige, la tête ordonne. Le coeur conseille, le coeur apaise, le coeur oriente.

 

17 - Comment se fait-il qu'il y ait autant d'enfants maltraités ?

- Les enfants maltraités ou les êtres malheureux sont venus pour vivre cette souffrance afin que leur âme puisse évoluer. Il faut vous dire aussi qu'il y a, incarnés actuellement en ce monde, certains hommes ayant une certaine animalité, qui n'ont aucune conscience du bien et du mal. Généralement, les enfants maltraités évoluent au travers de leurs souffrances beaucoup plus que vous ne le pensez, et leur souffrance est moindre à leurs yeux qu'aux vôtres. Nous pourrions vous dire aussi, sans vous choquer, que chacun d'entre-vous a vécu ce que peuvent vivre les enfants maltraités, dans une autre existence, que toute âme doit vivre toutes ces expériences...

 

18 - Est-ce que cela veut dire que si nous voyons un enfant ou un animal maltraités nous ne devons pas réagir ?

- Absolument pas. Vous devez l'aider, faire comprendre son geste à la personne qui le maltraite, mais faites-le dans l'Amour, pas dans la révolte, car vous n'arrangerez rien dans la révolte. Vous ne saurez qu'exciter son irrascibilité. Vous devez aider les autres êtres avec vos possibilités, avec vos moyens. Vous ne devez pas être insensibles mais vous devez aussi prendre tout ce que vous voyez avec du recul, car l'émotionnel parle parfois de travers en vous. Quand je dis " parle de travers", c’est qu’il vous donne une vue faussée sur une certaine réalité.

 

19 - Bonsoir. Je voudrais demander si le problème des abus sexuels intra-familiaux que nous rencontrons actuellement a un sens. Est-ce que c’est un enseignement et qu’avons-nous à comprendre au travers de ces souffrances ? Merci.

- Toutes les déviations sexuelles que les hommes et les femmes vivent actuellement sont en quelque sorte exacerbées par les énergies qui infusent votre monde, des énergies mal contrôlées. Il y a actuellement en ce monde une grande quantité d’âmes qui se sont incarnées pour vivre la transformation, pour vivre le passage à ce nouveau cycle de vie, des âmes qui étaient en début d’incarnation, donc des âmes qui sortaient tout juste de l’animalité.

Il faut que vous sachiez aussi qu’à chaque fin de cycle, il y a un débordement total de l’énergie sexuelle car, ne l’oubliez pas, la sexualité est une énergie plus ou moins bien contrôlée, plus ou moins bien vécue.

Ce qui se passe actuellement au niveau des familles est certes très dommageable, très difficile à vivre et à accepter, car il y a un non-respect total des Lois Divines et de l’évolution. Cela fait partie de la récolte de tout ce que les âmes ont pu semer de vie en vie, il ne faut pas l’oublier. Il ne faut pas perdre de vue que ce qui peut vous sembler totalement atroce à l’époque actuelle par rapport à des enfants - et nous sommes entièrement d’accord pour dire que c’est atroce - il ne faut pas oublier que ces enfants ont pu, dans d’autres existences, faire subir des choses similaires. Il y a toujours la loi de restitution, elle s’applique inexorablement. Pour pouvoir aller au-delà de tout ceci, il faut enseigner.

L’ignorance est le plus grand des péchés, le seul péché de cette humanité, si nous pouvons l’appeler comme le nomment vos religions.

 

20 - Que faut-il penser aujourd'hui des enfants qui vont naître, des âmes qui vont venir, par rapport à tout ce qui risque de se passer ? Est-ce que vous pouvez nous en dire quelque chose ?

- Tous les enfants qui s'incarnent actuellement ont choisi expressément ce moment, pour plusieurs raisons : pour vivre cette fin de cycle qui est très importante, pour l'évolution de leur âme et aussi pour pouvoir être l'artisan de ce nouveau monde, car ils auront un grand rôle à jouer après la transformation. Nous aimerions vous dire ceci par rapport aux événements que vivra ce monde : ne vous faites pas trop de soucis pour les petits, pour les enfants. Ils seront enlevés de ce monde, évacués, ou ils vivront leurs derniers instants comme ils l'ont choisi dans leur plan de vie.

Ce que nous aimerions vous dire aussi, c'est que beaucoup d'enfants qui s'incarnent actuellement sont des êtres très évolués, de vieilles âmes qui sont là pour reconstruire avec nous la nouvelle humanité de demain.

C'est drôle, je vois une image que je ne sais pas interpréter. Je vois les petits enfants qui grandissent très vite, comme s'il y avait une croissance rapide, pourtant je ne pense pas que cela puisse être ainsi. Est-ce que c'est une image pour me dire qu'ils grandiront très vite ailleurs, je ne sais pas, mais je vois des petits enfants qui, d'un seul coup, deviennent très rapidement des adolescents. Je n'en sais pas plus.

- Alors surtout n'ayez aucune souffrance. Ne vous faites pas de soucis pour le devenir de ceux que vous aimez, le Père a prévu dans Sa grande clémence beaucoup plus que vous ne le pensez.

 

21 - Comment peut-on actuellement aider les adolescents à rester dans le Chemin de Lumière, à éviter qu'ils fuguent ou qu'ils s'adonnent à la drogue ? Merci beaucoup.

- Les adolescents, bien souvent, ont une perception de la spiritualité beaucoup plus forte que vous. Il faut essayer de dialoguer avec eux, mais de dialoguer au niveau de la spiritualité, de leur expliquer ce qu'est la vraie Vie, le vrai Chemin qu'ils doivent parcourir. Il faut que vous puissiez parcourir ce Chemin ensemble.

Souvent, lorsque les adolescents s'adonnent à la drogue, c'est parce qu'ils sont très attirés vers une route et que cette route leur est barrée. Ils tombent alors dans l'illusion, et souvent cela occasionne de gros dégâts, de graves problèmes.

Le dialogue est nécessaire, mais avant que vous puissiez avoir ce dialogue avec un adolescent, il faut que vous ayez commencé votre transformation personnelle. À ce moment-là, vous serez guidés pour savoir ce que vous devrez leur dire, le message que vous devrez leur transmettre, ils seront totalement dans une autre énergie, dans une autre compréhension et ils évolueront complètement différemment.

Ce qu’il est important de faire pour vos jeunes, c'est non seulement de leur parler de ce qu'ils sont, de ce qu'ils doivent devenir, de ce qui est vraiment leur chemin, mais aussi de leur faire comprendre qu’eux aussi peuvent transformer le monde par ce qu'ils doivent devenir et qu'au lieu de hurler, de vociférer, d'être contre tout, ils devraient travailler la Paix et la Conscience, travailler l'Amour, l'Acceptation et la Tolérance.

Cela n'est pas facile de leur faire comprendre ceci, surtout quand vous-mêmes êtes à la recherche de la Lumière.

Si vous désirez vraiment aider vos jeunes, une aide énorme vous sera donnée par intuition, par guidance, car chacun de vous est guidé même si vous ne vous en rendez pas compte. Vous croyez que cela vient de vous, parfois vous en êtes fiers. Certes, cela vient parfois de vous, mais souvent c'est une guidance qui vous est donnée.

Nous vous dirons ceci : les jeunes comprendront le vrai chemin au travers de la souffrance, ils comprendront la vraie direction qu'ils doivent suivre.

Le plus grand service que vous puissiez donner à ceux que vous aimez, à vos enfants, c'est d'avoir une vie équilibrée, d'avoir une vie familiale sereine, d'avoir une vie de couple solide, cela est fondamental. Quand vous pouvez donner cela à vos jeunes, c'est une grande partie du chemin que vous leur éclairez, c'est une stabilité pour eux et c'est vraiment cela l'Amour. Vous qui êtes parents, faites- vous une vie stable et après, vous pourrez vraiment les aider.

Tant que vous êtes déchirés et perturbés, que vous n'avez pas pu intégrer la Paix en vous, il est très difficile de pouvoir apporter aux autres ce que vous n'avez pas. C'est pour cela que le chemin spirituel, aussi difficile soit-il parfois, est souvent une aide précieuse pour votre équilibre, pour votre avancement, pour l'équilibre et l'avancement de ceux que vous aimez.

 

22 - Le fait que l'on ouvre la porte au choix du prénom, en dépassant le cadre de tous les prénoms qui étaient disons... officiels jusqu'ici - l'état civil est supposé désormais accepter le choix du prénom que choisiront les parents - n’est-il pas une ouverture sur un plan vibratoire nouveau ? J'aimerais savoir ce que vous pouvez dire là-dessus.

- Nous pourrions dire que tu as en partie raison.

Il est évident que le prénom donné à un enfant le stabilise dans la matière et l'énergie que confèrent les lettres de ce prénom a une importance énorme pour l'évolution et pour la mission que cet être doit vivre.

Il y a un immense vent de liberté qui est soufflé par les Êtres d'en haut vers les êtres d'en bas, qui desserre l'étau des conceptions erronées. Vous avez vécu dans des conceptions erronées pendant trop de temps.

Ce n'est pas vous, en réalité, qui choisissez le prénom, c'est l'âme qui s'incarne qui vous le souffle, par rapport à un équilibre ou un déséquilibre qui la suivra dans sa vie.

Il ne faut pas oublier que certains déséquilibres apparents sont nécessaires pour l'évolution de l'âme.

Sur votre monde, le prénom a une importance, car il est un réceptacle d’énergie, comme nous l'avons dit. Mais sur les autres plans, sur les autres mondes, il n'y a pas de prénom, car il n'y a pas besoin de réceptacle d'énergie puisque vous vous trouvez dans un monde uniquement fait d'énergie.