LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

Enseignement et instituteurs

Depuis de longues années nous avons cheminé à vos côtés. Nous allons un petit peu vous expliquer comment se fait cet enseignement hors dimensions.

Lorsque vous êtes sur Terre, des instituteurs vous instruisent dans les petites classes, puis ce sont des professeurs qui continuent à vous enseigner lorsque vous passez dans les grandes classes. Un instituteur vous apprend à lire, à écrire, à compter. Pour vous apprendre à lire, à écrire, à compter, il faut établir des bases que vous puissiez comprendre, que vous puissiez retenir, que vous puissiez intégrer. L’enfant mémorise des associations de mots, mémorise des associations de chiffres.

Comme les instituteurs, nous vous enseignons, nous vous répétons les mêmes choses afin que vous puissiez les mémoriser. Plus vous arriverez à mémoriser de petits bouts de notre enseignement, plus vite vous arriverez à les mettre en pratique. Mémoriser ne veut pas dire "retenir par cœur". Ce que nous voulons dire, c’est associer pour pouvoir intégrer. C’est pour cela qu’inlassablement nous continuons à vous instruire afin qu’une phrase associée à une autre puisse vous projeter dans un nouvel état de conscience. Ce sont en fait comme de petites marches que nous mettons sous vos pieds afin que vous puissiez vous hisser toujours plus haut au niveau de votre compréhension, au niveau de la compréhension que vous avez de vous-mêmes, et surtout au niveau de la compréhension que vous avez de la vie.

*

Nous allons maintenant vous parler de l’enseignement que nous vous avons diffusé semaine après semaine, mois après mois, année après année. Nous l’avons voulu ainsi, c’est-à-dire sans donner trop de détails par rapport à certains thèmes, par rapport à certaines parties de l’évolution humaine ou de votre propre évolution, car l’humanité n’était pas encore prête (et ne l’est toujours pas) à accepter certaines données du problème, à accepter aussi ce qu’elle est réellement, ce que les hommes sont réellement. L’humanité est encore trop dans l’ignorance, l’humanité est encore trop dans la naïveté. Les êtres humains sont trop malléables, trop manipulables par des forces dont ils n’ont même pas conscience. Ils sont souvent le jouet d’illusions, parfois de leurs propres illusions, et malheureusement trop souvent d’illusions dues à des êtres beaucoup plus habiles, beaucoup plus conscients, mais n’étant pas dans la lumière.

Nous vous avons donné cet enseignement par doses homéopathiques (comme vous le dites sur Terre). C’est une façon beaucoup plus sûre, beaucoup plus efficace, de pouvoir vous faire petit à petit prendre conscience, sans heurts, de ce que vous êtes, et cependant nous avons déjà heurté tellement et tellement de vos frères humains !

*

Nous allons rajouter ceci : la transformation de ce monde et la vôtre vont aller en s’accélérant de plus en plus. Lâchez prise à tout ce qui est inutile dans vos existences, à tous les petits problèmes qui la compliquent et qui vous freinent, allez de l’avant, essayez de plus en plus de découvrir ce que vous êtes, essayez de plus en plus de vous retrouver, de nous retrouver, de vous relier à l’essentiel, de vous relier à ce que nous sommes. Vous aurez des impulsions, des certitudes, des nouvelles compréhensions, vous aurez des bouffées d’Amour qui parfois vous sublimeront, vous aurez par moments une lucidité considérable par rapport à la vie, par rapport à vous-mêmes, vous aurez des joies profondes, des joies encore inconnues par vous, vous aurez tous ces cadeaux et bien d’autres encore.

Nous ne parlons pas seulement de vous, nous parlons des êtres humains qui s’ouvrent à une autre conscience, des êtres humains qui acceptent leur appartenance à l’Univers, des êtres humains qui acceptent toujours de mettre la barre plus haut dans la compréhension et dans l’acceptation de la vie. Ne vous limitez jamais en quoi que ce soit, ouvrez toujours de plus en plus votre champ de compréhension, d’investigation. Si vous vous limitez, vous vous freinez, cela est important. Soyez toujours à l’écoute de vous-mêmes et de la vie, acceptez tout ce qui est nouveau, même ce qui parfois vous dérange. C’est dans l’acceptation permanente de votre propre transformation, c’est dans l’acceptation permanente de votre devenir que vous changez vous-mêmes et ferez changer la vie.

Cultivez de plus en plus la douceur en vous, cela vous évitera de manifester la violence. Dialoguez de plus en plus avec vos familles, avec vos relations, mais que ces dialogues soient constructifs. Nous parlons de dialogues entre parents et enfants essentiellement, entre parents entre eux, entre amis, même entre collègues de travail, mais que ces dialogues soient des dialogues constructifs, nous le répétons, sinon il vaut mieux s’abstenir.

L’ego de chacun sera stimulé par des énergies difficiles, donc à ce niveau-là aussi soyez vigilants. Vous pourrez parfois vous entendre dire des paroles qui ne sont pas le reflet de votre pensée ; n’oubliez pas que les immenses turbulences qui se manifestent actuellement sur votre monde sont aussi pour vous très perturbantes.

Continuez à marcher bravement sur la route et sachez que souvent, nous vous prenons la main. Même si vous ne nous sentez pas à vos côtés, sachez que nous sommes présents. Nous sommes présents pendant les moments les plus difficiles de votre existence, nous sommes également présents pendant ses moments les plus heureux, nous sommes présents pendant ses moments créatifs, nous sommes présents chaque fois que vous en avez besoin.

Nous vous disons de vivre l’instant sans trop vous préoccuper de ce que sera demain. Il faut que vous compreniez que votre lendemain peut changer suivant votre état de conscience et suivant la programmation que vous aurez faite de la réalité que vous désirez vivre. Vous pourriez nous dire : ce n’est pas tout à fait comme cela que nous percevons la vie car nous vivons la réalité au quotidien, et ce n’est pas forcément la réalité que nous avons envie de vivre au travers de tous nos soucis, au travers de toutes nos difficultés. Nous aimerions vous répondre que tous les soucis, toutes les difficultés, n’ont pas de réalité, mais nous avons trop d’amour pour vous pour pouvoir affirmer cela. Pour nous ils n’ont pas de réalité, pour vous ils en ont une.

Vous n’avez aucune conscience de ce que vous allez vivre dans cinq minutes, de ce que nous allons vous demander de faire dans un quart d’heure, de ce que vous allez faire pendant votre sommeil. Ne projetez pas en permanence vos angoisses devant vous. Vous traînez des angoisses de ce que vous avez pu vivre, et parfois mal vivre, et si vous vous les projetez encore devant vous, vous serez totalement étouffés par des angoisses qui n’ont en fait aucune réalité.

Le souci que vous vous faites en permanence est la projection d’une réalité illusoire, puisque cette réalité ne s’est pas encore accomplie. N’oubliez pas la puissance de votre esprit. Vous pouvez donner à votre vie telle ou telle direction en fonction de vos pensées, de vos désirs, et c’est pour cela que nous vous disons de ne pas créer une réalité négative, de toujours projeter devant vous un futur merveilleux pour le créer jour après jour et qui se réalisera. Nous voudrions vous dire que même si vous deviez traverser une tempête terrible, vous pourriez passer au travers de cette tempête sans en être le moins du monde affectés, uniquement si vous avez choisi votre réalité. En choisissant une réalité positive, vous vous créez comme un vêtement imperméable à toutes les réalités qui vous entourent et qui automatiquement interfèrent avec la vôtre. Alors devenez imperméables aux réalités qui ne sont pas les vôtres, à celles que vous n’avez pas choisies ; de ce fait, vous passerez toujours librement au travers de la vie.

Nous voudrions aussi vous dire qu’il faut être prévoyants et non pas insouciants. Nous vous disons ceci parce que votre monde est en immense turbulence, qu’il faut que vous puissiez prévoir les désagréments que peuvent occasionner ces turbulences dans votre vie sans leur donner une importance primordiale. Il faut que vous sachiez certaines choses et que vous agissiez avec ce savoir.

Il est également mauvais de se mettre la tête sous le sable en disant : "Mon avenir ne m’occasionnera aucune tourmente puisque je le crée suivant ma propre réalité". Dans un sens vous avez absolument raison, mais n’oubliez pas que si vous n’êtes pas suffisamment forts, l’avenir de tous ceux qui sont autour de vous, de vos frères, de la planète toute entière aura automatiquement des retentissements sur le vôtre. C’est dans ce sens-là que nous vous disons d’être vigilants et de prendre certaines précautions. Nous ne vous disons pas cela pour vous apeurer, car c’est tout à fait à l’opposé du but de notre enseignement. Nous vous le disons simplement pour vous enseigner sur les autres réalités qui vous entourent.

Dans tout ce que vous ferez, il faudra enlever toute émotion, tout émotionnel négatif, tout émotionnel gérant des peurs. Nous espérons que nous nous sommes bien fait comprendre par rapport à la différence entre projeter sans arrêt devant soi un avenir difficile avec toutes les conséquences que cela peut entraîner dans votre vie, et se mettre la tête sous le sable en disant : "Peu importe ce qui doit arriver, je ne veux pas le savoir". Dans la vie, il faut toujours être au courant des aléas pour pouvoir mieux les affronter le cas échéant, et si ces aléas ne se produisent pas, remerciez simplement le Père de la grâce qu’il vous a faite d’écarter de votre chemin certaines expériences difficiles.

*

Votre comportement actuel nous fait penser à celui d’êtres qui voudraient connaître la fin d’un livre avant même de l’avoir commencé. Vous aimeriez tellement avancer, tellement comprendre ! Mais vous oubliez parfois le petit point, la petite virgule, le petit détail qui vous feront croire que vous avez compris alors que vous n’aurez eu qu’une ébauche de compréhension. Vous pensez parfois avoir compris par rapport à certains exercices que nous vous avons demandés, par rapport à votre comportement vis-à-vis de vous-mêmes et vis-à-vis des autres, vous croyez avoir fait deux pas en avant alors que souvent vous reculez d’un, voire de deux pas.

Donc nous ne pouvons vous donner qu’en fonction de ce que vous pouvez intégrer, de ce que vous pouvez comprendre par rapport à votre avancement actuel. Certes, nous aimerions réellement que vous alliez beaucoup plus vite, nous aimerions pouvoir vous donner encore et encore afin que vous puissiez progresser mais par moments vous êtes à saturation. C’est comme si vous faisiez une indigestion spirituelle de tout ce que vous absorbez et qui est mal digéré, mal intégré et parfois mal compris.

Parfois nous aimerions reprendre notre enseignement presque depuis le début pour vous faire réviser, afin que vous compreniez exactement le point, la virgule, le mot manquant. Mais vous voulez toujours plus, vous voulez toujours aller plus vite. C’est pour cela que parfois nous faisons en quelque sorte du sur place, que nous délivrons un message mais que nous ne vous faisons pas "travailler"d’une façon ou d’une autre. Si nous faisons ce sur place, c’est parce que nous savons qu'en ce qui concerne votre conscience et vos énergies vous n’êtes pas en mesure de continuer, d’aller plus vite, d’aller plus loin.

Ce n’est pas une constatation négative que nous faisons, nous essayons simplement de remettre les choses à leur juste place, de leur donner leur juste valeur.

*

Nous aimerions que vous parliez beaucoup plus de l’enseignement que nous vous donnons, que vous preniez une phrase ou un thème afin de pouvoir échanger par rapport à cette phrase, à ce thème. Si vous faisiez cela, nous sommes certains que vous pourriez aller beaucoup plus vite dans votre cheminement.

Il ne suffit pas simplement de vous contenter de lire tout ce que nous vous transmettons. Il ne faut pas que cet enseignement soit simplement digéré, il faut qu’il soit intégré. Ce n’est pas en vous disant : "Ce que je lis est très beau et très agréable", que vous arriverez réellement à avancer, à mieux comprendre, à mieux vous comprendre.

*

L’humanité va beaucoup bouger à tous points de vue, mais il y aura une partie qui restera statique, trop difficile à bouger car ne voulant pas comprendre, trop ancrée profondément dans la matière.

Pour tous ceux qui voudront s’élever, qui voudront comprendre et se transformer, cela ira de plus en plus vite, parfois même cela ira tellement vite qu’ils auront envie de dire : "Stop, pas si vite, nous ne pouvons pas comprendre, nous ne pouvons pas tout intégrer et pourtant nous le désirons tellement ! ".

Cela fait longtemps que nous sommes près de vous, que nous vous enseignons toujours la même chose. Certes, si vous regardez dix ou quinze ans en arrière, vous vous rendez compte que vous vous êtes grandement ouverts, que vous avez intégré, assimilé beaucoup de choses, mais nous aimerions que cela aille encore plus vite, que vous ne restiez pas englués en vous-mêmes, englués dans vos petits problèmes.

Tant qu’une leçon n’est pas comprise, tant qu’une leçon n’est pas totalement intégrée, nous ne pouvons pas passer à une autre leçon, cela ne sert à rien. Réfléchissez à tout cela. Dans tout ce que nous vous disons, il y a matière à réflexion, à grande réflexion.

Depuis que nous sommes près de vous, depuis toutes ces années, nous vous avons donné tous les éléments pour atteindre la Sagesse de cette troisième dimension, la Sagesse d’un premier niveau. La Sagesse de ce premier niveau de troisième dimension est un niveau merveilleux, et il n’y a pas des millions et des millions d’êtres humains qui y arrivent.

Encore faut-il savoir ce que représente réellement la Sagesse pour chacun de vous, car chacun de vous a sa notion tout à fait personnelle de la Sagesse. Cela aussi est à travailler, à comprendre. La Sagesse pour l’un ne sera pas la même pour l’autre, et pourtant la Sagesse n’est qu’une ! La vraie Sagesse a le même visage pour tout le monde, elle ne s’applique pas différemment à telle ou telle personne, la vraie Sagesse n’est qu’une, du moins la vraie Sagesse de ce monde de troisième dimension.

*

Depuis que nous travaillons ensemble, vous travaillez sans vous en rendre compte sur plusieurs niveaux de conscience. Dans la même soirée, vous pouvez être sur des niveaux de conscience insoupçonnés par vous, et pourtant tout à fait réels.

Nous allons vous donner un petit exemple : certaines personnes suivent très attentivement tout ce que nous disons, tout ce que nous émettons alors que d’autres se retirent au plus profond d’elles-mêmes dans une sorte de sommeil. En fait, les personnes qui pensent s’endormir travaillent à un autre niveau de conscience, et peuvent aussi travailler avec nous à cet autre niveau de conscience. Donc parallèlement vous pouvez dans la même soirée accéder à plusieurs niveaux de conscience et de compréhension qui vous permettent, qui vous permettront de vous transformer, de mieux comprendre, de mieux appréhender ce que vous êtes, de mieux appréhender la vie.

En fait, dans l’enseignement que nous vous donnons, nous faisons comme un débroussaillage. Ce débroussaillage est nécessaire pour vous éclairer davantage, pour éclairer votre route. Malheureusement, le débroussaillage que nous faisons est souvent remplacé par des pousses importantes que vous mettez devant vous avec toutes vos préoccupations, tous vos doutes, tous vos soucis. Nous débroussaillons et cela repousse jusqu’au jour où vous ne ferez plus rien repousser car vous aurez définitivement compris. Mais petit à petit, les herbes et les broussailles sont moins épaisses, la clarté se fait de plus en plus en vous, et lorsque nous faisons (comme vous les appelez sur Terre) des petits moments de "forcing" pour vous pousser davantage vers l’avant, pour vous pousser davantage dans une certaine compréhension, il y a beaucoup moins de broussailles sur votre route.

C’est pour cela que nous vous disons d’essayer de lâcher prise au maximum, parce que chaque fois que vous entrez en conflit avec vous ou avec d’autres, chaque fois que vous êtes dans la non-acceptation de ce qui vous entoure ou de vous-mêmes, ce sont des broussailles que vous mettez devant vous et qui occultent la Lumière, qui bouchent momentanément le chemin sur lequel nous sommes, le chemin de l’Amour.

*

Nous comprenons vos grandes difficultés existentielles mais cela aussi est merveilleux car ça vous permet de mieux comprendre, de mieux apprendre pour pouvoir mieux restituer. Pour être un bon guide, pour être un bon maître, il faut avoir expérimenté, il faut avoir compris, il faut avoir souffert, il faut avoir aimé, il faut avoir expérimenté la vie sous toutes ses facettes et c’est ce que vous faites. La seule chose que vous devez absolument travailler pour être ce que votre âme désire être, et ce que nous savons que vous deviendrez, la seule clé c’est l’humilité. Si vous n’arrivez pas à travailler cette humilité, à la reconnaître, à la transcender, vous aurez encore à expérimenter difficilement jusqu’à ce que vous compreniez afin de pouvoir vous transformer.

Travaillez le contact avec votre ou vos guides personnels. Cela aussi est important en ce moment. Parlez-lui, parlez-leur, mais surtout dans ce dialogue, essayez de calmer votre mental. Demandez tout d’abord, avant tout échange, une aide pour calmer votre mental. Ensuite visualisez votre guide devant vous (comme faisant partie de vous mais étant cependant à l’extérieur) relié à vous par une belle lumière blanche. Posez-lui d’abord des questions simples et attendez les réponses. Demandez-lui également de se manifester à vous vibratoirement. La seule chose qu’il pourra faire très aisément, c’est de vous faire ressentir tout l’Amour qu’il a pour vous. Il est important de prendre de plus en plus contact avec vos guides, vous les oubliez beaucoup trop souvent. Eux ne vous oublient pas mais ils ne peuvent pas vous aider s’il n’y a pas sollicitation, s’il n’y a pas demande, s’il n’y a pas connexion, s’il n’y a pas d’échange.

Vous avez tous des liens importants dans d’autres dimensions et vous êtes tous importants dans d’autres dimensions autant que vous l’êtes sur Terre, et pourtant parfois sur Terre vous avez l’impression de ne pas exister.

Vous avez tous laissé des êtres chers partout dans l’Univers, mais les êtres chers que vous avez laissés se trouvent souvent très proches de vous dans des vaisseaux. Parfois, vous êtes venus en couple pour vous faciliter la tâche ou parce que la mission est beaucoup plus difficile ou beaucoup plus importante,  parfois vous êtes venus tout seuls, parfois vous avez une nostalgie et un manque profonds, et vous êtes attirés non seulement par les étoiles mais aussi par nous.

Il faut continuer la mission, il faut continuer à diffuser tout ce que vous faites, il faut continuer à montrer l’exemple, il faut continuer aussi à aimer. Il faut que vous arriviez à comprendre la puissance de l’Amour. Nous, nous vous aimons et nous sommes reliés par cet Amour que rien ni personne ne pourra jamais altérer. Vous nous êtes précieux comme nous vous sommes précieux. Nous vous avons dit un jour que vous étiez nos petits soldats de la paix et de l’Amour. En fait, c’est cela ! C’est le personnel au sol comme vous pourriez dire, mais il a tellement d’importance.

Il y a beaucoup de mondes de troisième dimension. Dans tous les mondes de troisième dimension se reproduisent les mêmes schémas, donc un schéma où pour évoluer il a été donné aux êtres une partie de libre arbitre. Ces êtres-là ont accepté de passer par ce travail évolutif, ce travail de dualité. En fait, tous les êtres qui seront des maîtres, des enseignants sur d’autres mondes sont obligés de passer par ces mondes de troisième dimension, car cela leur permet de travailler énormément de choses au niveau de l’Amour, au niveau de toutes les capacités humaines qu’ils doivent toujours transcender, toujours élever.

Bien évidemment tous les mondes de quatrième, cinquième et sixième dimension n’ont absolument pas le même genre de vie que le vôtre, ils ont peut-être moins de liberté car ils n’ont pas le libre arbitre comme vous. Ces mondes-là sont beaucoup plus éthérés, la matière qui enveloppe leur forme physique vibre d’une façon totalement différente de la vôtre.

Lorsque les âmes s’incarnent dans les mondes de troisième dimension, ce sont des âmes très courageuses, ce sont des âmes qui ont accepté ce défi pour pouvoir être encore beaucoup plus fortes, pour pouvoir être des enseignants, des maîtres, des êtres qui pourront enseigner, qui pourront donner.

Votre planète Terre est un joyau dans l’Univers, nous l’avons dit maintes et maintes fois, c’est une planète où il y a une grande diversité, diversité dans la faune, dans la flore, dans tous les minéraux mais aussi une immense diversité chez les humains, parce que sur ces mondes de troisième dimension viennent des êtres, des humanoïdes de sphères totalement différentes les unes des autres, c’est-à-dire de tous les coins de l’Univers. Même des êtres d’un certain degré d’évolution veulent expérimenter la matière, veulent expérimenter la vie de troisième dimension, mais veulent surtout expérimenter l’Amour sur ces mondes de troisième dimension, car c’est sur ces mondes que vous pouvez expérimenter l’Amour.

Vous avez encore un petit peu de mal à comprendre ce que vous êtes, à comprendre votre "mission", à comprendre comment fonctionnent non seulement les mondes mais l’Univers. Rien n’est laissé au hasard. Vous n’êtes pas venus sur ce monde au hasard et quand vous en partirez vous n’irez pas n’importe où. Tout est bien structuré, tout est bien prévu, car vous n’êtes pas seuls.

Lorsque votre âme a fait la demande pour venir en ce monde, on vous a toujours mis en garde en vous disant : Les mondes de troisième dimension sont des mondes très difficiles. Êtes-vous assez forts pour passer par cette évolution, par cette transformation ? Il y a d’autres chemins évolutifs que celui de la troisième dimension, mais si vous empruntez d’autres chemins, vous n’aurez pas une gamme aussi importante d’expérimentations telles que vous pouvez avoir sur la Terre, donc vous ne pourrez pas acquérir toutes les capacités dues aux expériences que vous acquèrerez sur la Terre.

On vous donne toujours le choix, c’est pour cela que sur ce monde il y a des êtres tellement fragiles, tellement mal à leur place. Ils ont voulu expérimenter la Terre mais c’est très dur pour eux, il ne se sentent pas chez eux, il leur tarde de repartir, mais s’ils ont choisi cette expérimentation c’est qu’il y avait de très bonnes raisons, c’est que cela les grandissait et faisait aussi grandir tous leurs frères de la Terre. Essayez simplement de penser pendant quelques secondes : Suis-je vraiment de la Terre ? Est-ce que je me sens réellement à l’aise sur ce monde ? Certes, il est beau et je l’admire, mais il me manque quelque chose. D’où suis-je ? Quel est mon désir le plus profond ?

Lorsque votre mission sur la Terre sera terminée, que vous retournerez vers vos mondes d’origine et que vous vous retournerez, vous direz : c’est bien, c’était dur mais je l’ai fait, j’ai grandi et j’ai fait grandir, j’ai pu aimer et j’ai été aimé.

Il est parfois difficile d’aimer dans la dualité, car les êtres ne se comprennent pas toujours ou se comprennent mal. Vous serez heureux, le seul regret que vous aurez, c’est de ne pas en avoir fait assez, d’avoir été parfois trop timide, trop tiède, de ne pas avoir eu suffisamment confiance en ce que vous étiez. Vous aurez le regret de ne pas avoir assez aimé, mais c’est vous seul qui pourrez vous faire ce reproche car personne, aucun Être de Lumière ne fait de reproche à quiconque. Au contraire, non seulement les Êtres de Lumière vous donnent tout leur Amour mais ils vous aident.

Nous vous avons préparés depuis longtemps à devenir forts, à devenir solides dans vos comportements émotionnels. Nous savons que cela est difficile pour vous car la planète Terre reçoit beaucoup d’énergies nécessaires à votre stabilisation, et émotionnellement cela peut être perturbant pour vous. Cependant il faut toujours aller au-delà de vos possibilités.

N’oubliez pas ce que nous vous avons dit il n’y a pas très longtemps (et que vous ne faites pas, nous le savons) : Il faut vous poser des questions en permanence. Pourquoi, pourquoi est ce que je pense cela ? Pourquoi est-ce que j’agis comme cela ? Pourquoi est-ce que je me limite dans l’Amour que je peux donner à moi-même et à mes frères ? Pourquoi est-ce que je porte un mauvais jugement ou une mauvaise appréciation sur moi-même ? Pourquoi  est-ce que je porte une mauvaise appréciation sur mon frère ?

Le pourquoi vous fera passer à un autre niveau de conscience. Cela est très important. Nous vous l’avons dit maintes fois, mais vous n’écoutez pas ! Intellectuellement, vous écoutez, mais cela s’arrête au niveau de l’intellect.

La Lumière sera sur ce monde très bientôt, une lumière éblouissante, insupportable pour ceux qui ne seront pas prêts, pour ceux qui ne se seront pas préparés, pour ceux qui vivent la vie sans respect, pour ceux qui vivent la vie sans la connaître, pour ceux qui vivent la vie en croyant que cette existence est unique, pour ceux qui vivent la vie en voulant profiter totalement de tous les plaisirs factices qu’offrent les forces de la lumière sombre.

Le chemin que nous vous avons montré, le chemin que nous continuons à vous montrer est certes difficile mais tellement beau ! Il est tellement beau dans la réalisation de vous-mêmes, tellement beau dans la compréhension que vous aurez de ce que vous deviendrez ! Même si parfois votre cœur saigne parce que vous n’êtes plus du tout en harmonie, en accord avec votre environnement, même si parfois il vous tarde d’aller dans un monde de paix, de sérénité, sachez que ce moment tant attendu sera le vôtre très bientôt. Nous ne voulons pas donner une échelle de temps, pour nous, c’est réellement pour très bientôt.

Nous aimerions tellement vous mener encore plus loin ! Nous savons que vous avez la capacité d’intégrer, de comprendre, d’avancer, mais vous vous heurtez toujours à de petits détails, à des détails de votre petite vie, et vous oubliez l’essentiel. Cependant, nous avons une immense patience, nous avons un immense Amour. Quand nous savons que les cœurs sont purs, nous continuons encore et encore à aider.

Parfois nous avons envie de vous pousser, de vous tirer, de vous dire : ne perd pas de temps, tout cela est inutile, regarde comme tu es Lumière, comme tu es Beauté, comme tu es Amour. Quelle importance tout le reste, tout ce qui n’est pas Lumière, tout ce qui n’est pas Amour, tout ce qui n’est pas beauté ? Mais nous respectons ce que vous êtes, nous respectons aussi le temps qu’il vous faut pour comprendre. Parfois vous comprenez vite et vous avancez, vous faites un grand saut, puis vous vous endormez un petit peu, vous vous reposez.

Il n’est plus temps de vous reposer, il est temps maintenant d’avancer, d’avancer vers la lumière, vers nous, vers le Père. Quand vous comprendrez ce que vous êtes, quand vous comprendrez ce que nous sommes, vous vous direz : si nous avions compris plus tôt, nous aurions gagné tellement de temps au profit de tous ceux qui n’ont pas encore compris.

Nous vous mettons en garde, il y aura encore des moments difficiles, des moments où vous risquez d’être perturbés, déstabilisés. Restez centrés quoi qu’il arrive autour de vous.

Sachez que quoi qu’il arrive autour de vous, vous ne craignez rien, vous êtes protégés. Tous ceux qui sont des travailleurs de Lumière, tous ceux qui ont ouvert leur cœur à l’Amour, à la Fraternité, tous ceux qui ont un puissant désir de vivre autrement sont protégés.