LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

Rigueur et rigidité

La différence entre la rigidité et la rigueur est importante. Pour certains, ce qui sera rigueur pourra paraître rigidité. Trop de rigueur dévie automatiquement sur la rigidité. La rigueur est une qualité, trop de rigueur est ce que vous pourriez appeler un défaut.

La rigueur c'est appliquer les choses justes, respecter les lois Divines, les lois établies dans le but d'une vie harmonieuse en communauté. Ceci est le premier niveau de la rigueur. Celle-ci consiste tout d'abord à être rigoureux avec soi-même, sans rigidité. Il faut que vous soyez capables de changer, d'accepter ce que vous refusiez l'instant d'avant, même par rapport à vous-mêmes. Une personne rigide ne pourra jamais changer d'opinion. Pourtant évoluer c'est souvent changer d'opinion, mais pour quelque chose de mieux.

Vous êtes un peu rigides car dans vos comportements vous ne mettez pas toujours la flexibilité nécessaire. Certes, la rigueur est nécessaire pour le bon fonctionnement de vos sociétés, mais il faut l'adapter au cas par cas avec beaucoup de flexibilité. Pour pouvoir réellement pratiquer la rigueur dans votre vie quotidienne, il faut avoir du discernement et surtout de la sagesse, connaître ce que vous êtes et aussi connaître et respecter l'autre.

Il ne sert à rien de vouloir imposer ce que vous êtes même si vous savez que vous êtes dans la vérité. D'ailleurs, quelle est la vérité ? La seule vérité est celle que vous pouvez appliquer à vous-mêmes et surtout pas celle que vous essayez d'inculquer aux autres. La vérité est celle que vous dicte votre âme. À ce moment-là, vous pouvez appliquer une rigueur à cette vérité pour pouvoir vous transformer.

Dans votre vie au quotidien, vous devez non seulement être rigoureux lorsque cela est nécessaire, mais aussi être un peu plus flexibles.

Entre la rigueur et la miséricorde, l'équilibre est indispensable. Ce n'est pas facile car chacun fonctionne avec son propre niveau de conscience et sa personnalité. Pour ceux qui sont davantage dans la rigueur, il est très difficile de se comporter avec miséricorde et flexibilité. De la même façon, pour ceux qui sont trop portés à la miséricorde, il est malaisé et parfois déstabilisant de pratiquer la rigueur.

Appliquez toujours la rigueur et la miséricorde dans leur qualité première. Trop de miséricorde peut être du laxisme, trop de rigueur devient dureté et ni l'une ni l'autre ne sont bonnes pour l'évolution vers la Sagesse. Expérience après expérience, vous intégrerez ces différenciations, cette perspicacité. Plus vous vous ouvrirez à cette nouvelle conscience, plus vous saurez, en écoutant votre âme, si vous êtes dans la rigueur appropriée ou dans la dureté, dans la juste miséricorde ou dans le laxisme.

Là où il y a rigueur, il doit y avoir miséricorde et là où il y a miséricorde, il doit y avoir obligatoirement rigueur. Appliquez cela à vous-mêmes avec la collaboration de votre être Divin avant de pouvoir l'appliquer aux autres.

Dans votre société actuelle, il y a une rigueur mal appliquée et toutes vos lois sont bafouées. Ceci est tout à fait regrettable.

Apprendre à se connaître, apprendre à se respecter, mène inévitablement vers l'Amour. Apprendre à se connaître, apprendre à se respecter mène inévitablement vers la sagesse.

Avez-vous déjà entendu des sages élever la voix ? Avez-vous déjà entendu des sages heurter profondément les êtres ? Ils s'arrangent toujours pour dire ce qu'ils ont à dire, donner leur message de la façon la plus juste possible, de la façon dont l'autre pourra entendre, comprendre, recevoir. Cela aussi vous devrez l'apprendre et en particulier la maîtrise de vos comportements, sinon vous aurez de grandes difficultés dans vos corps et de sérieux désagréments.

Cela fait maintenant partie de ce que vous devenez, les écarts ne vous seront plus permis. Lorsqu'en parole, en pensée ou en acte, vous vous écarterez de la ligne que votre âme a tracée et que nous vous aidons à suivre, vous ressentirez de réelles conséquences dans votre corps. Cela se manifestera de mille et une façons, par des douleurs ou même par des maladies. Il n'en sera rien si vous devenez plus vigilants et attentifs à vos paroles et à vos pensées.

Méditez sur vous-mêmes. Comme nous vous l'avons déjà dit, nul n'est semblable à l'autre. Pourquoi méditer sur l'autre alors qu'il est tellement différent de vous et que vous avez déjà tellement de travail à méditer sur vous-mêmes ? Dites-vous : "Pourquoi ai-je pensé comme cela ? Pourquoi me suis-je exprimé ainsi ?" Avez-vous appris à écouter l'autre ? L'avez-vous entendu ? Avez-vous réellement appris à vous écouter vous-mêmes ? Vous entendez-vous ? Le brouhaha intérieur n'étouffe t-il pas ce que votre âme veut vous dire ? Il y a mille et un sujets de méditation !

Que tous ceux qui sont dans une grande rigueur aient du discernement dans l'application de cette rigueur, qu'ils aient aussi un peu plus de flexibilité ou de souplesse. Ils pourront bien sûr conserver la rigueur car c'est un atout important. La même réponse est donnée pour tous ceux qui sont dans la miséricorde. Qu'ils mettent un peu plus de rigueur, pour que l'équilibre arrive à se créer en eux.

Nous pensons qu'il était important de vous dire tout ceci et nous espérons que nous nous sommes exprimés assez clairement afin que vous puissiez comprendre votre fonctionnement par rapport à la miséricorde et la rigueur. Les deux sont nécessaires au bon avancement, les deux sont nécessaires pour atteindre la Sagesse.

Nous sommes totalement opposés au laxisme et au laisser-faire et nous sommes totalement opposés à la rigidité et à la dureté.