LES BASES

LA BASE DES ENSEIGNEMENTS

VIVRE

ACCUEIL

AFFIRMATIONS

AFFIRMATIONS EVOLUTIVES - JE DEVIENS CE QUE JE PENSE...

MIRACLES

AUX PETITS MIRACLES

DOSSIERS

DOSSIERS

THEMES

ENSEIGNEMENT PAR THÊMES

2.3 - Âme - Création

Nos Frères de Lumière nous enseignent la manière dont les âmes sont créées.

 

- Toutes les âmes n'ont pas été créées en même temps puisque la création est perpétuelle ; mais les âmes qui doivent s'éveiller sur ce monde, sur cette sphère, pour leur évolution, font partie du même point de création.

Je vois comme des pulsions, c'est comme s'il y avait une pulsion en jets de lumières multiples qui sont la création d'une multitude d'âmes.

- Vous tous qui évoluez sur ce monde avez été de cette pulsion mais des pulsions comme celle-là, il y en a perpétuellement. Qu'est-ce deux mille ans, dix mille ans, cinquante mille ans ?

Une pulsion correspond à un cycle incalculable de vos années, comprenez-vous ? Le système de création par pulsion, c'est comme s'il était projeté sur ce monde d'incarnation une multitude d'âmes en même temps, ces âmes qui, avant d'être projetées dans la conscience de l'incarnation humaine, avaient subi la pulsion des autres règnes.

Je vois des multitudes de lumières qui descendent, c'est comme des gerbes et c'est tellement immense que je ne vois pas le commencement. Je n'en vois que des émanations terminales et ça vient tout le temps, c'est comme si j'étais projetée au milieu du cosmos, au niveau de l'Univers et que de toutes parts, je voyais ces lumières, ces lumières qui font comme des amas et qui se stabilisent. Je ne vois cependant pas de sphères, c'est comme si les sphères sur lesquelles se stabilisent ces lumières n'existaient pas ; et pourtant elles existent mais je ne les vois pas. Toutes ces lumières, ce sont les âmes, les âmes de l'Univers, les parties de Dieu, les pensées de Dieu, la manifestation de Dieu vers la matière.

L'Univers est le plus beau tableau qu'un peintre pourrait réaliser. Chaque point, chaque ligne, chaque couleur, tout est à sa place. C'est tellement beau que je ne peux le décrire. Plus ces énergies d'Amour descendent vers l'ombre, moins elles deviennent lumineuses, moins denses. C'est plus que mathématique, c'est plus que symbolique. Il n'y a pas de langage pour exprimer la vision. Ça diminue, ça s'éteint. Que d'Amour, que d'Amour, que de Beauté ! Je ne perçois plus.